L’huile essentielle de ravintsara

Contrez les petits maux de l’hiver avec l’huile essentielle de Ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara, un remède contre les virus de l’hiver

L’huile essentielle de ravintsara
L’Institut de Formation Internationale IFI vous fait découvrir l’huile essentielle de ravintsara qui vous aidera à passer l’hiver en toute tranquillité en vous aidant à lutter contre les épidémies hivernales.

Cet arbre médicinal implanté à Madagascar peut mesurer jusqu’à 20 mètres de haut et à une longévité de milliers d’année. Extraite de ses feuilles, l’huile essentielle de ravintsara à un délicat parfum frais et camphré.

Quels sont les bienfaits de cette huile essentielle?

  • Un allié contre les rhumes, maux de gorge et état grippal grippe

Grâce à l’un de ses composants appelé, « cinéole » il est un puissant anti infectieux. Cette molécule lui confère une action anti bactérienne et anti inflammatoire qui réduit le risque de surinfection.

En cas de rhume, vous pourrez associer l’huile essentielle (HE) de ravintsara, à l’HE d’eucalyptus radié pour ses propriétés décongestionnantes. On la respire pour déboucher et dégager le nez.
1 goutte de chaque huile essentielle (HE) en inhalation, dans un bol d’eau tiède, 3 fois par jour pendant 3 jours.

En cas d’utilisation en cas de sinusite, vous pouvez associer l’HE de ravintsara à l’HE de marjolaine à coquilles pour son action antiseptique respiratoire.

Déposer 1 goutte de chaque sur un comprimé neutre, 3 fois par jour pendant 5 jours maximum. Ne pas dépasser cette dose car pris trop longtemps par voie orale le cinéole peut être un irritant pour l’estomac.

En cas de maux de gorge, vous pourrez associer l’HE de ravinstara à l’HE de thym à thujanol antiseptique.

Diluer 1 goutte de chaque dans 1 cuillère à café de miel qui sera cicatrisant et anti inflammatoire. 3 fois par jour pendant 10 jours.

Pour un état grippal, elle pourra être utilisée en massage. On applique quelques gouttes sur le sternum, la plante des pieds, derrière l’oreille ou au niveau des poignets.
2 fois par jour en prévention, en cas d’épidémie jusqu’à 5 fois par jour.

  • Pour agir contre la toux et les bronchites

L’HE de ravintsara va faciliter l’évacuation des sécrétions en stimulant l’épithélium bronchique.
Aussi, pour désencombrer les bronches, associez l’HE de ravintsara à l’HE de pin sylvestre, anti inflammatoire bronchique pour une application sur la peau.
Mélanger 1 goutte de chaque HE à 10 gouttes d’une huile végétale (macadamia, jojoba…) et vous pourrez l’appliquer sur la peau, matin et soir sur le thorax et le dos pendant 5 jours. Ce mélange est déconseillé aux enfants de moins de 7 ans.

En cas de bouton de fièvre : 1 goutte d’HE de ravintsara + 1 goutte d’HE de niaouli sur les picotements ou les vésicules.

En guise de prévention, il faut savoir que l’HE de ravintsara est immuno stimulante, elle booste les défenses immunitaires.
=> Pour un effet stimulant puissant, vous pourrez associer 20 gouttes d’HE de ravintsara + 20 gouttes d’HE de niaouli + 20 gouttes d’HE d’eucalyptus radié + 20 gouttes d’HE de citron jaune. Puis, sur un comprimé neutre (sucre, cuillère de miel…), déposez 3 gouttes de cette préparation 1 fois par jour, 5 jours sur 7, durant la durée de l’épidémie.
Contre indication pour les femmes enceintes ou allaitantes, en cas de cancer du sein et chez l’enfant de moins de 7 ans.
=>Pour un effet énergisant, c’est-à-dire contre les petits coups de fatigue de la journée, prendre 1 à 2 gouttes en massage sur les poignets.