Massage shirodhara fait sur une jeune femme

L’Ayurveda et son approche holistique de la vie

Découvrez les principes de l’ayurvéda

Massage shirodhara fait sur une jeune femme

L’ayurvéda est considéré comme une médecine non conventionnelle au même titre que la médecine chinoise. Ces deux médecines considèrent que le corps et l’esprit sont liés et envisage l’être dans sa globalité.

Le stress, la mauvaise hygiène de vie et de nombreux facteurs peuvent provoquer un dysfonctionnement de notre organisme en perturbant le flux énergétique et déclenchant certains maux. L’ayurvéda va alors permettre de libérer ce flux d’énergie jusqu’à redonner l’équilibre au corps.

L’ Ayurvéda et ses principes

L’ayurvéda est une approche holistique de la santé.
Cette médecine part du principe que chaque individu est unique et réagit différemment face aux maladies. L’approche holistique va donc aborder l’individu dans sa globalité.

Le terme holistique vient du grec « holos » qui signifie « le tout, l’ensemble » et « therapein » qui se traduit par soigner. Le thérapeute holistique prend en charge la globalité de l’individu, il a pour objectif de soulager « le tout ».

Les cinq éléments essentiels en ayurvéda

La terre, l’eau, le feu, l’air et l’espace qui forment trois structures « les doshas ».

  • Le premier : L’air et l’espace déterminent le métabolisme dans de l’individu.
  • Le deuxième « doshas » : L’eau et la terre : représentent la force physique.
  • Le troisième : Le feu : représente le système digestif.

Chaque « doschas » est rattaché à un organe qui lui-même est rattaché à d’autres organes qui correspondent à des caractéristiques émotionnelles. Le corps et l’esprit étant liés, l’ayurvéda prend en charge le côté mental, psychique et physique. Sachant que le psychique est une force qui peut aussi agir sur le corps et inversement.

Les bienfaits de l’ayurvéda

Chaque personne est unique, l’approche ayurvédique repose donc sur le profil propre de chaque personne. Qu’il soit malade ou non, le praticien va se pencher sur le profil du patient, profil déterminé par les doshas.

De ces doshas, vont découler une personnalité, une typologie, des caractéristiques physiques, des faiblesses, des forces, des traits de caractère.

Le praticien va aider notre corps à rester ou à retrouver un bon équilibre en travaillant sur nos doshas. Un mauvais équilibre, pourrait, selon les principes ayurvédiques aboutir à une maladie.
Le praticien va chercher à agir sur le mode de vie et l’alimentation qui sont les principales causes de déséquilibres.

L’approche thérapeutique de l’ayurvédique repose sur les plantes médicinales mais aussi les épices et certains aliments.

L’école de naturopathie de Sophia-Antipolis vous propose de découvrir cette discipline dans sa formation à l’initiation en ayurvéda. Contactez-nous dès maintenant en cliquant ici pour avoir la documentation complète sur notre formation.