Archives Catégorie: Conseiller en nutrition

Les clés pour un pique-nique équilibré

Le pique-nique à un côté pratique pour les parents et festif pour les enfants. Le pique-nique peut être sain, équilibré et facile à préparer avec quelques astuces. Oubliez chips et sandwichs industriels et privilégiez le « fait maison ».

Un pique-nique avec des protéines

Tout pique-nique doit être accompagné d’une salade protéinée avec des viandes maigres de préférence, blanc de poulet, jambon blanc
Cuisinez vos viandes à la plancha ou grillez-les sans matières grasses.
L’ idéal étant la cuisson au barbecue vertical 😉
Assaisonnez vos viandes avec des épices, le but étant de vous faire plaisir et de donner saveur et goût à vos plats.
Pour ceux qui préfèrent le poisson, pensez  au saumon fumé sur des tartines de fromage frais; rajoutez un peu de ciboulette et un zeste de citron. Vous pouvez aussi choisir des petits poissons comme les sardines, maquereaux.

Un pique nique avec des féculents

Le riz et les pâtes sont très souvent les féculents auxquels on pense quand nous préparons une salade. Vous pouvez aussi jouer la carte de l’originalité avec du quinoa, pois cassés et des fèves. Servis avec des légumes grillés et une petite vinaigrette, ils réjouiront tous les convives de votre pique-nique. En plus d’être un plaisir culinaire, ils apportent fibres et vitamines.

L’art du sandwich

Variez les pains (aux céréales, complet, seigle…), puis garnissez-les selon  vos envies.

Un pique nique avec des fruits et des légumes

Riches en fibres, minéraux et vitamines, les fruits et légumes apportent de la couleur au pique-nique et ils favorisent la satiété.

On privilégie les fruits de saison ! Cet été les pastèques et melons seront les fruits à avoir dans votre panier. Ils sont vitaminés, hydratants, rafraîchissants et sucrés naturellement. De quoi finir votre pique-nique sur une note sucrée 😉

Un pique nique avec des aliments riches en bon gras

Privilégiez les huiles végétales en graisses insaturées comme, colza, tournesol, olive, coco Ces huiles couvrent les besoins en acides gras essentiels. A glisser dans votre panier à pique-nique, le guacamole maison, facile à préparer et parfait pour accompagner vos légumes crus.

Pour les boissons

Privilégiez de l’eau ou des boissons «maison » comme de l’eau aromatisée non sucrée. Vous pouvez mettre des rondelles de citron, orange ou concombre dans votre gourde. Évitez tous les sodas, qui sont beaucoup trop sucrés.

Protégez votre pique nique

Avec la chaleur, il faut faire attention à vos aliments. Pour éviter toute intoxication, il est important d’emballer des derniers dans du papier d’aluminium ou dans du film plastique. Côté écoresponsable, vous avez maintenant les fameux bee wrap 😉 Pour les salades, mettez les salades dans des tupperware.

Mettez le tout dans une glacière ou dans un sac isotherme pour ce qui nécessite d’être au frais. Sur le lieu du pique-nique, placez la glacière à l’ombre et veillez à ce qu’elle soit soigneusement refermée après chaque utilisation.

L‘été sonne l’arrivé des balades et des pique-nique, alors équilibrez les avec nos conseils et restez prudents en maintenant les gestes barrières.

Le porridge : un petit déjeuner healthy

Le porridge : petit déjeuner « so british » & « so healthy »

Qu’est ce que le porridge ?

Le porridge est une mixture à base d’avoine. Nourrissant, gourmand et des plus diététiques. Autant de raisons pour l’intégrer à votre petit-déjeuner. Facile et rapide à préparer, il vous suffira de le mélanger avec un peu de lait végétal ou de l’eau chaude et d’y rajouter, si vous le souhaitez et selon vos envies : des fruits de saison, des graines (chia, courge…) puis quelques oléagineux (amande, noisette…) et de déguster.

Les bienfaits du porridge 

1-Atout santé :

Une étude à démontrer que cette mixture gourmande diminue les risques de maladies cardio-vasculaires puisqu’elle permet de réduire le taux de mauvais cholestérol. Les flocons d’avoine sont des fibres qui facilitent le transit intestinal.

2-Rassasiant et coupe faim :

Après le jeûne de la nuit et pour bien démarrer la journée, il est important que le petit-déjeuner apporte au corps les éléments énergétiques. Les flocons d’avoine ont un effet de satiété plus important que les autres aliments classiques du petit-déjeuner. L’ avoine qu’il contient emprisonne les sucres et les graisses, ce qui permet de ne pas les stocker !

3- Le plein en nutriments :

Le porridge est riche en fibres, protéines, fer, phosphore,  magnésium et en manganèse. Les flocons d’avoine sont de vrais alliés santé.

4-IG BAS

Les flocons d’avoine ont un index glycémique plus bas que les autres céréales. Ils permettent de prévenir l’apparition du diabète de type 2.

5-Des recettes selon vos envies :

Salés ou sucrés, vous pouvez ajouter n’importe quels ingrédients dans votre porridge ! Vous trouverez l’inspiration sur de nombreux blog culinaires.

L‘école de naturopathie vous a donné 5 raisons de découvrir cette mixture aux multiples bienfaits pour notre organisme.

Les bienfaits de la pause goûter

Contrairement aux idées reçues, le goûter n’est pas réservé exclusivement aux enfants. Si le grignotage est à bannir, le goûter, lui,  si il est sain et équilibré apporte les nutriments nécessaires pour tenir jusqu’au dîner.

Quelle différence entre le goûter et le grignotage ?

Le goûter est un allié santé s’il respecte les règles de l’équilibre alimentaire. A la différence du grignotage, où il est question d’absorption d’aliments par petites quantités fractionnées tout au long de la journée sans que l’on ait vraiment faim.

L’important pour être en bonne santé, c’ est de manger sainement et de façon équilibrée.

Quels sont les bienfaits goûter sur le plan santé ?

Il n’y a pas d’âge pour une pause goûter…Il faut penser de la façon suivante : « on ne rajoute pas un apport énergétique supplémentaire à son organisme, mais on va tout simplement répartir son apport journalier sur quatre repas au lieu de trois« . Le but étant d’apporter de l’énergie à notre organisme, pour tenir jusqu’au dîner. En fonction de ses apports nutritionnels de la journée, il peut être pris tous les jours ou occasionnellement. Un goûter sain va éviter les pics glycémie et la fatigue. Les nutriments apportés aideront à maintenir la concentration, la mémoire et nourrir correctement les muscles.

C’est quoi un goûter équilibré  ?                                                             

 Un goûter équilibré doit couvrir en moyenne 15 % des besoins énergétiques de la journée.

Goûter sucré 

un fruit de saison (de préférence BIO). Ce dernier donnera de l’énergie à votre organisme grâce au sucre naturel qu’il contient : fruit entier, compote de fruits, jus de fruit frais ou 100% pur jus, smoothie non sucré, fruits séchés peu sucrés… Les bienfaits: riches en vitamines, minéraux, calcium et fibres, ils permettent d’assurer un bon transit intestinal et d’équilibrer le taux de cholestérol dans le sang.

– un produit laitier ou alternative végétale

des oléagineux, des céréales pour ralentir la digestion grâce à leurs fibres : un peu de fruits secs (amandes, noix, noisettes…), tranche de pain complet, flocon d’avoine, galettes de riz ou de maïs… Les bienfaits: riches en magnésium, fer, acides gras non-saturés (du bon gras), vitamines, potassium et fibres.
Attention toutefois à les consommer avec modération car les fruits secs et oléagineux restent caloriques, même s’ils sont riches en nutriments.

-une boisson chaude ou froide pour se réhydrater : thé, café décaféiné, eau aromatisé, chicorée… 

Goûter salé

Jus de légumes à l’aide d’un blender ou extracteur de jus

Les chips de légumes             

-Du chocolat noir à 70% de cacao minimum. Ses bienfaits: le chocolat noir à 70% renferme 15g de fibres, soit plus que certains légumes comme la courgette ou le concombre. C’est donc excellent pour le transit intestinal.  C’est aussi un puissant antioxydant, il est riche en magnésium et lutte contre la fatigue et l’anxiété. Attention à consommer avec modération, 2 carrés de chocolats noir par jour suffisent !

-Des légumes crus : bâtonnets de carotte, concombre …

Néanmoins,  il est préférable de prendre un goûter sucré, car c’est en milieu d’après-midi que le corps sécrète de l’insuline et réclame un apport en sucres.

Des biscuits industriels « faits maison » . Il est fortement conseillé d’éviter les biscuits industriels car ils contiennent trop de sucres. Il s’agit de changer nos habitudes, avec un peu d’organisation. Vous pouvez partager des moments privilégiés avec vos enfants en faisant de la pâtisserie : gâteau au chocolat, cookies à la farine de chataigne…

Pour finir, le gouter peut être un moment de partage entre les membres d’une même famille. Alors on n’hésite plus à prendre la pause goûter avec vos enfants profiter d’un beau moment de convivialité !

Les bienfaits incroyables de la fraise

La fraise regorge de bienfaits pour notre santé. Riche en vitamine C et faible en calories, véritable allié santé de la saison estivale. Sucrées et douces, se sont les fruits les plus appréciés au monde. Les mois de sa consommation : fin avril, mai, juin, juillet, août.

Découvrez les bienfaits des fraises.

  • 1- Stimule le système immunitaire : grâce à sa haute teneur en vitamine C et en acide ellagique, la fraise aide l’organisme à se protéger de nombreuses attaques extérieures. La vitamine C stimule le système immunitaire, qui reste la meilleure défense de l’organisme. L’acide ellagique, quant à elle, freinerait la croissance des de cellules néfastes.
  • 2-Réduit les risques cardio-vasculaires : les flavonoïdes qu’elles contiennent améliore le flux sanguin et réduit donc la pression sanguine. Les fibres et le potassium des fraises ont aussi un effet positif.
  • 3- Un anti inflammatoire naturel : les antioxydants que les fraises possèdent aident à réduire les arthrites et les maladies cardiaques.
  • 4 –Aide à la bonne santé de nos yeux : ses propriétés antioxydantes permettent de lutter contre la formation de la cataracte et la vitamine C qu’elles possèdent, protège également les yeux contre l’exposition aux radicaux libres
  • 5-Booste le système immunitaire : un grand apport en vitamine C, il faut savoir que 8 fraises sont équivalentes à 1 orange.
  • 6-Réduit la pression artérielle : la pression artérielle est la cause des effets du sel sur le corps. Grâce au potassium qu’elles contiennent, la fraise aide à lutter contre ces effets. Elle possède des effets antioxydants bénéfiques pour le cœur. Ce sont de puissants stimulants pour la santé cardiaque qui neutralisent le mauvais cholestérol sanguin et elles ont un effet anti- inflammatoire bon pour le cœur.
  • 7-Aide à lutter contre le vieillissement : la fraise embellit notre peau, plus saine et plus jeune et ce grâce à la vitamine C qu’elle contient. Vitamine essentielle à la formation du collagène.
  • 8- Allié minceur : faibles en calories (33kcal/100g) et riches en nutriment. Elles contiennent également des anthocyanes qui stimulent la combustion des graisses stockées.
  • 9-Aide à une bonne digestion : les fibres qu’elles contiennent aide à lutter contre la constipation et permettent une bonne digestion.

Quels conseils pour bien choisir vos fraises ?

De taille moyenne, fermes, dodues et d’un rouge profond. Les fraises ne mûrissent pas plus une fois cueillies, alors faites attention de les choisir assez mûres et de préférence bio.

Manger mieux : l’équilibre du corps et de l’esprit

Vous avez déjà entendu l’ expression : « un esprit sain dans un corps sain »?Il a été prouvé que notre alimentation a un impact direct sur notre corps et sur notre esprit. La psycho-nutrition a un double enjeu : celui de l’équilibre physique et celui de l’équilibre psycho émotionnel.

Connaître son cerveau permet de lui apporter tout ce dont il a besoin pour aspirer à un mieux-être. Si l’on souhaite perdre du poids, il faut comprendre la relation « cerveau-intestin ». Ainsi, nous pourrions envisager de retrouver la ligne et la garder surtout.

Notre alimentation doit nous apporter tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre corps, mais elle est aussi, la clé de notre santé mentale. Il a été prouvé par les scientifiques que les bons aliments nourrissent notre cerveau et que la psycho-nutrition prend soin de notre corps et de notre esprit dans sa globalité.

Un équilibre émotionnel influencé par l’alimentation

Bien manger, c’est améliorer notre santé mentale, nos comportements, notre humeur, notre gestion du stress et notre métabolisme. Pour comprendre le rôle de la nutrition sur notre mental, voici quelques éléments de notre cerveau :
• Des neurones et autres cellules composés de graisse et de cholestérol en quantité,
• Des messagers chimiques, qui permettent la communication entre les neurones, constitués de protéines et qui nécessitent la présence de vitamines B1, B3, B6, B9, de minéraux comme le magnésium, le zinc et le cuivre

Tous ces éléments se trouvent dans notre assiette et sont absorbés au niveau de l’intestin ! Les carences alimentaires peuvent entraîner des troubles psychiques, des pertes de la mémoire, des troubles de l’humeur, une baisse de l’attention et accélèrent le vieillissement.

Le ventre : notre deuxième cerveau

Des études confirment l’interaction du microbiote dans la transmission des informations vers notre cerveau. Notre système énergétique envoie des messages à celui-ci en permanence. Ce dernier, qualifié de deuxième cerveau dépend de notre comportement alimentaire. Il devient donc évident et primordial de soigner le contenu de notre assiette. Si notre alimentation est trop riche en sucres, en graisses saturées (les mauvaises) et
en calories, cela favorisera le risque de dépression, de même que l’excès de gras au niveau abdominal diminuerait le volume du cerveau. Une nourriture saine et équilibrée est fondamentale.
Parlons un peu des régimes qui sont de moins en moins en moins populaires. Les régimes sont messagers de restriction et frustration à notre cerveau.

Manger en pleine conscience

Une chose est importante pour ce qui concerne notre alimentation, c’est l’importance de retrouver ses sensations de satiété afin de savoir manger dans les bonnes proportions. Dans cette démarche, nous apprenons à écouter notre corps, nos émotions, nos envies. Une harmonie entre le corps et l’esprit pour un plus grand bien être.
Attention au stress, il a des effets néfastes sur notre santé physique et mentale. L’alimentation à un rôle fondamentale dans cette gestion.
Des études ont prouvées qu’une mauvaise hygiène de vie, incluant une alimentation non équilibrée et non variée et l’absence d’exercices physiques, augmentent les risques de prise de poids, de maladies cardio-vasculaires, de diabète, d’hypertension

La nutri-prévention et ses avantages

Grâce à une meilleure alimentation, nous pourrions voir beaucoup moins de cancers se déclarer. Aussi, les aliments à privilégier sont les suivants :

  • Fibres : Lentille, pois, fève, haricot rouge et blanc, avocat, fraise, pomme, artichaut, tomate…
  • Polyphénols : Brocoli, fraise, litchi, raisin, abricot, pomme, artichaut, persil, échalote, thé vert
  • Isothiocyanates : brocoli et chou
  • Betacarotène (précurseur de la vitamine A) : Carotte, abricot, mangue, épinard, patate douce, persil…
  • Lycopène : pastèque, pamplemousse, tomate, goyage, fraise
  • Folates (vitamine B9) : Cresson, pissenlit, épinard, chicorée, mâche, melon…

Il est scientifiquement prouvé qu’un régime riche en fruits et légumes, en poissons, en graisses non saturées participent à un cerveau en bonne santé et que la « malbouffe » lui est donc nuisible.


Alors à nos assiettes pour une bonne santé physique et morale.

Les omégas 3 : un indispensable pour notre santé

Depuis des années, nous entendons les recommandations quant à devoir manger du poisson gras, riche en oméga 3, au moins une fois par semaine pour une bonne santé. 

Les oméga 3 sont des lipides essentiels à la bonne santé de notre organisme. On les retrouve dans l’alimentation et notamment dans le poissons suivants : maquereau, thon, saumon, sardine, hareng mais aussi dans les huiles, colza, lin, noix. Il est possible de les prendre également en compléments alimentaires. 

Notre apport en oméga 3 doit être plus important qu’en oméga 6 car les oméga 3 donnent naissance aux prostaglandines, qui aident à lutter contre les inflammations et aux thromboxanes qui aident à fluidifier le sang, substances précieuses pour la prévention cardiovasculaire

Les enquêtes montrent que les français sont en carence d’oméga 3 alors qu’ils sont essentiels au bon développement de notre cerveau. Dans le microbiote de l’enfant, ils contribuent à La Défense immunitaire.

Existe-t-il un examen pour savoir si nous sommes en carence d’oméga 3 ?

Oui, il y a un examen appelé la chromatographie des acides gras. Il s’agit d’un examen qui s’effectue par une prise de sang, pouvant être prescrite par votre médecin. Cet examen n’est pas remboursé par la sécurité sociale. 

Oméga 3 ou Oméga 6 ?

Oméga 3 et oméga 6, les 2 sont importants à notre santé car ils s’équilibrent. Les Oméga 6 se retrouvent dans les œufs, la viande, la volaille, les graine de lin, les fruits secs etc…
Les huiles en sont également très riches en oméga 3 comme stipulé plus haut (huile de colza, lin, noix) et sont également très riches en oméga 6 : maïs, tournesol, pépins de raisin. Pour info, l’huile d’olive et l’huile d’arachide sont plutôt neutres

Les compléments alimentaires en oméga 3 aident en apport mais ils ne remplaceront jamais une  alimentation équilibrée. Ils s’utilisent en cures prolongées car les graisses se renouvellent en permanence dans l’organisme. 

On mise donc tout sur une alimentation équilibrée pour bénéficier de nombreux bienfaits sur notre organisme . Oméga 3 / Oméga 6 , prenez les deux et votre corps se sentira mieux !

Après les fêtes : on élimine !

Les fêtes sont propices aux excès : trop de sucre, trop d’alcool. Un trop plein d’excès et notre balance affiche vite 2 à 3 kilos en plus. Afin de redonner le sourire à ceux et celles qui auraient abusé des fêtes, l’école de naturopathie vous propose un programme détaillé pour éliminer les toxines des fêtes. 

La première mission est de mettre au repos les organes de la digestion et de l’élimination notamment le foie et l’estomac qui sont les plus engorgés par les excès. 

Attention à nos assiettes : Stop à l’alcool, aux produits transformés, trop salés, trop gras ou trop sucrés. 

Éliminez sous différentes formes

  • 1. L’alimentation

Concernant vos menus : on privilégie les aliments riches en nutriments comme les fruits et les légumes, les viandes et poissons maigres, les légumineuses et des céréales complètes avec d’huile végétales de colza, de noix et d’olive pour accélérer l’élimination et favoriser la mobilisation des réserves adipeuses. Pensez également à bien vous hydrater

  • 2. Allégez sa digestion : 

Epurer vos assiettes facilitera la tâche à vos organes pour éliminer les toxines. Pour cela, on mangera naturel : bannisser les produits transformés, les graisses saturées et les sucres modifiés qui perturbent la digestion. On évite le sel qui retarde l’élimination des déchets et le sucre qui fatiguent le pancréas. On mange des viandes et poissons maigres et on évite les viandes grasses, fromages, charcuteries, crème etc…

On déjeune une viande blanche avec des légumes verts, un peu de féculent et finir sur un laitage.

On dîne léger avec un potage ou des légumes cuits. 

  • 3. J’élimine les toxines : 

Boire beaucoup d’eau facilite le transit intestinal et fluidifie le sang. S’hydrater tout au long de la journée : eau plate, eau riche en bicarbonate (Saint Yorre, Vichy Célestins…), thé vert, infusion.  

Privilégiez des soupes pour le soir, elles hydratent, reminéralisent l’organisme et boostent l’élimination des déchets. 

Le citron pressé frais se consomme de préférence en matinée. Son acide va aider à la détox du foie.  

  • 4. Retrouver un équilibre acido-basique : 

On mise sur les légumes au déjeuner et au dîner. Ils apportent à l’organisme des fibres, vitamines et minéraux et renferment du potassium et aident à l’élimination urinaire du sodium et de l’eau. 

On essaie de manger deux fruits par jour, ils sont diurétiques et reminéralisants, toutefois attention ils sont également très sucrés.

On intègre les légumineuses, riches en protéines et minéraux et surtout en fibres qui boostent le transit et l’élimination des toxines.

  • 5. Calmer l’inflammation :

L’inflammation est dûe à un déséquilibre acido- basique. La cause de ces excès : sucre, alcool et graisses saturées. Aussi, il y a quelques aliments anti-inflammatoires qu’il faut favoriser : 

le curcuma : prendre une cuillère chaque jour ou saupoudrer vos plats. Il lutte contre les états inflammatoires. 

-du poisson gras comme le saumon, sardine…sont riches en oméga 3 ainsi que l’huile de colza, lin et noix. 

-en collation, deux carrés de chocolat noir de plus de 70% de cacao, une dizaine d’amandes, noix, noisettes

  • 6. Régénérer son foie : 

Quelques aliments sont des alliés pour notre foie. Aussi, on peut ajouter à notre alimentation :

-le radis noir est un excellent draineur de la vésicule biliaire et du foie, favorisant ainsi l’élimination des toxines et à un effet antibactérien sur la flore digestive. 

l’artichaut contient des actifs qui stimulent la production de bile. 

-la betterave renferme de la bétaïne, substance qui aide à digérer et à lutter contre l’accumulation des graisses dans le foie

  • 7. Rééquilibrer sa flore intestinale : 

Les excès des fêtes entraînent une flore intestinale fragilisée, alors on prend soin de son métabolisme.

Fruits et légumes riches en prébiotiques comme l’ail, artichaut, asperge, betterave, chicorée, endive, oignon, banane, pomme, poire, lentille, seigle, avoine …

-des probiotiques pour renforcer son organisme. Ils jouent un rôle sur les troubles intestinaux comme ballonnements, flatulences, constipation ou encore diarrhée. 

  • 8. Booster son organisme 

Optez pour un petit déjeuner protéiné : une tranche de pain complet, une tranche de jambon, saumon fumé ou un œuf et un produit laitier

-au déjeuner du poisson ou une viande maigre.

-au dîner soit un ou deux œufs / tranche de jambon /  poisson / viande maigre ou une assiette végétarienne composée d’une association céréales complètes. 8- Contrôler sa glycémie : 

Miser sur les IG bas à modérés : quinoa, les riz bruns et sauvages, le boulgour, les pâtes (cuisson al dente), la patate douce, le sarrasin, et les pains au levain. Ils évitent les fluctuations importantes de la glycémie, propices au stockage.

Privilégier des céréales semi complètes ou complètes riches en fibres, minéraux et en vitamines. 

Résolution de cette nouvelle année, optez pour des habitudes alimentaires saines !

Ayez la pêche pour l’été !


La pêche le fruit de l’été aux multiples vertus

La pêche est un fruit estival, il ravi nos papilles avec sa chair juteuse et parfumée.

Quelles sont les vertus de la pêche ? Ses vertus

-Anti oxydante : source de vitamine C et E,. Elle aide nos cellules à se défendre contre les effets néfastes des radicaux libres.

-Anti inflammatoire : source naturelle d’antioxydants. Elle aide à lutter contre le mauvais cholestérol en diminuant la formation de plaques dans les artères et protège aussi le système cardio vasculaire grâce à la vitamine E qu’elle contient.

-Bonne tension : elle est bonne pour réguler notre tension car elle est riche en potassium.

-Diurétique : le potassium qu’elle contient agit sur la rétention d’eau ainsi que la cellulite. La pêche est aussi conseillée dans les cas de calculs rénaux ou de problème de la vessie.

-Une peau de pêche : riche en bêta carotène, elle est une alliée pour une peau éclatante et favorise le bronzage naturel. Très utilisée en cosmétique pour ses vertus adoucissantes et revitalisantes ainsi que ses vitamines qui vont renforcer l’élasticité de la peau. Au pouvoir régénérant, elle protège les cellules cutanées des agressions extérieures.

-Allié minceur :composée de 90% d’eau, elle est faible en calories( 39.9 kcal). Les fibres qu’elle contient favorisent une sensation de satiété.

– Préventive : La pêche réduirait les risques de certains cancers grâce à sa contenance en carotenoïdes, bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine. Les phénoliques contenus dans sa chair permettraient de réduire les métastases du cancer et de son développement.

-Hygiène intestinale : Source de fibres, elle couvre à elle seule (avec sa pelure) 5 à 9 % des apports journaliers en fibres recommandés. Aide à lutter contre la constipation et limite le risque de cancer du côlon. Une riche consommation en fibres permettrait également un meilleur contrôle du diabète du type 2

-Un coup de boost : la pêche apporte 50 % des besoins quotidiens en provitamines A. Source de vitamine C, plus elle est colorée plus elle en contient.

Alors, n’hésitez plus à croquer dans ce fruit aux multiples vertus.

Le kéfir, naturellement bon pour la santé

Vous prendrez bien un peu de kéfir ?

Consommé depuis des millénaires dans le Caucase, le kéfir séduit aujourd’hui de nombreux Européens.

Le Kéfir est une boisson pétillante, obtenue à la suite d’une fermentation de grains de kéfir. Il contient des probiotiques, micro-organismes vivants, levure et bactéries et une protéine appelée caséine, contenue dans le lait et le fromage.

Kéfir de lait ou Kéfir de fruits ?

Il en existe deux sortes de kéfir : le kéfir de lait et le kéfir de fruits.

Les bienfaits du kéfir de lait ou de fruit apportent les mêmes bienfaits :

  • Riche en vitamine B, en acide folique et en protéines. Le kéfir va rétablir la flore intestinale, favoriser la digestion, apaise les ulcères d’estomac et fortifie le système biliaire.
  • Antibiotique naturel, il renforce le système immunitaire, il est un allié en cas de pneumonie, d’asthme, d’hypertension et de cholestérol.
  • Améliore la peau en cas de problèmes de peau, d’allergies ou d’insomnies et apaise les éruptions cutanées et eczémas.


A vos recettes !

L’école de naturopathie vous délivre une recette que vous pouvez préparer à la maison.

Pour le Kéfir de lait => Dans un contenant d’1,5 L en verre, mettre environ 30 grammes de grains de kéfir de lait et y verser 1 L de lait végétal de votre choix. Recouvrir d’un tissu et laisser reposer à température ambiante de 24 à 48 heures. Ensuite, filtrer les grains de kéfir et les conserver au réfrigérateur dans un peu de lait.

Pour le Kéfir de fruit => Dans un contenant en verre d’1,5 L, mettre environ 70 grammes de grains de kéfir de fruit et y verser 1 L d’eau non chlorée ou minérale. Y ajouter un demi-citron tranché et 2 figues sèches. Recouvrir et laisser reposer le kéfir de fruit de 24 à 48 heures à température ambiante. Ensuite, il suffit de filtrer le kéfir à l’aide d’une passoire et de conserver les grains dans de l’eau (sucrée) au réfrigérateur.

Le kéfir est une super boisson qui peut se consommer tel quelle.

Le kéfir : un produit économique :

Vous pourrez réutiliser les grains solides de kéfir après votre préparation et vous en servir pour d’autres recettes. Pour cela conserver les dans de l’eau minérale sucrée.

Quand les grains conservés perdent en volume ou s’ils deviennent trop odorants, c’est qu’il est temps de passer à de nouveaux grains.

Comment conserver vos grains de kéfir ?

Attention ils absorbent tous les produits de leur environnement. On le conserve dans un endroit à l’abri d’éventuelle fumée comme le tabac, les produits chimiques…

N’attendez plus et adoptez cette boisson pour ses multiples bienfaits !

L’artichaut, 6 bonnes raisons de l’inviter dans nos assiettes.

L’artichaut : un allié pour une super détox

Les légumes de juin artichaut

Apprécié pour son goût et ses nombreux bienfaits, l’artichaut se consomme cuit ou cru. Les gros de camus ou les petits violets de Provence regorgent de principes actifs.

L’arrivée du printemps donne envie de nettoyer son organisme pour retrouver tonus, vitalité et énergie. L’artichaut est votre allié pour une super détox.

L’artichaut apprécié pour ses feuilles et son cœur est doté de nombreux nutriments bénéfiques pour la santé. Cet aliment est un allié de taille pour nettoyer son corps mais pas que…


L’école de naturopathie vous délivre les 6 bonnes raisons de rajouter cet aliment dans votre cuisine.

1- L’artichaut aide à détoxifier son organisme. Il contient de la cynarine, anti oxydant puissant qui donne ce petit goût amer à ce légume. Il est riche en potassium pour un effet diurétique qui aide contre la rétention d’eau et au nettoyage de l’organisme. Allié minceur car il est faible en calories.

2- Il nous protège des maladies cardiovasculaires : riche en anti oxydants est notamment en lutéoléine, antioxydant puissant contre les maladies cardiovasculaires.

3- Il aide en cas de constipation : riche en fibres,il stimule le côlon et va favoriser la digestion et limiter les gaz intestinaux.

4- Il est riche en calcium : un artichaut moyen apporte 129 mg de calcium ce qui correspond à 15% des besoins quotidiens.

5 – Il est riche en vitamine B9 : il apporte 10 à 17% des besoins quotidiens en vitamine B9 (acide folique). Nutriment qui prévient des malformations du système nerveux du fœtus.

6- Il est riche en magnésium : il apporte 30% de nos besoins quotidiens en magnésium, minéral indispensable à notre système nerveux.

L’artichaut allié santé à inviter à vos menus de cet été !