corbeille d'ail

L’ail : notre allié santé

On vous en dit plus sur cet allié santé

corbeille d'ail

L’ail vient d’Asie centrale, mais il a vite conquis tous les continents.

Il existe différentes variétés, que l’on distingue généralement par leur couleur : blanc, rose, violet…
L’ail peut se savourer cru, émincé sur les salades, en accompagnement pour les grillades, aussi bien avec le poisson que la viande. Et bien sûr, il s’utilise également cuit dans de nombreux plats.

L’ail est donc un allié idéal pour donner un goût « du Sud » à notre cuisine.

Connaissez vous ses vertus santé ?

Découvrez tous les bienfaits de ce bulbe et de ses cousins : oignon, échalote…

L’ail est un concentré de santé

Propriétés bénéfiques de l’ail : anti-athérosclérose, anticoagulant, antibiotique, anti-hypertenseur, anti-tumoral…

Riche en soufre (propriété anti-cancéreuses) et en antioxydants. Ces substances permettent de lutter contre les fameux radicaux libres dans l’organisme, protégeant ainsi les cellules contre les agressions et le vieillissement prématuré.
Ces bienfaits semblent acquis. L’ail est conseillé en prévention des pathologies cardiovasculaires : plusieurs études ont permis de montrer que la consommation de 2 à 5 g d’ail cru par jour permettait de réduire le cholestérol total ainsi que les triglycérides sanguins.

Présentation de la famille de l’ail

L’ail fait partie d’une grande famille des alliacées, vous avez le choix :

  • L’oignon, celui-ci a un goût plus ou moins sucré selon la culture. On distingue les oignons jaunes, rouges…
  • L’échalote,idéal avec les plats.
    La France est d’ailleurs un des premiers producteurs mondiaux d’échalote. Les producteurs de l’hexagone ont lancé le label « Echalote de Tradition », pour ne pas se tromper avec les « fausses échalotes » qui arrivent sur nos marchés.
  • Le poireau, consommé en tant que légume.
  • La ciboulette fait partie de la famille, mais seules ses feuilles sont utilisées.

L’ail : un aliment très peu calorique

Côté nutrition, l’ail est bénéfique, car il est peu calorique (4 calories environ dans une gousse).
Ses composés actifs étant présents en très grand nombre, il suffit d’en consommer peu pour bénéficier de toutes ses vertus santé. L’idéal est d’en manger environ 5 à 6 g par jour.

Naturellement, sa teneur très pauvre en calories l’inscrit dans la catégorie des « aliments minceur ». Mais au-delà de sa composition, c’est aussi un aliment qui aide à garder la ligne car il relève le goût des plats, ce qui permet d’ajouter moins de sauce ou de matière grasse.

Comment bien cuisiner l’ail ?

Pour bénéficier de toutes ses propriétés, il est préférable de le consommer cru.

Quelques contre-indications à respecter

Il est préférable de limiter la consommation d’ail pour les enfants en bas âges ou bien pour les personnes au transit difficile. Il peut provoquer des ballonnements inconfortables et une surconsommation peut engendrer des diarrhées.
Les personnes qui prennent un traitement anticoagulant doivent également limiter leur consommation car l’ail a tendance au contraire à fluidifier le sang.
Les personnes diabétiques sous hypoglycémiants limitent leur consommation, sous peine de faire baisser la glycémie en-dessous du seuil limite.
Enfin, c’est bien connu, on déconseille la consommation d’ail avant ou pendant un rendez-vous galant… Mauvaise haleine garantie !