Archives Catégorie: Naturopathie

Manger Bio, c’est bon pour la santé !

Découvrez les avantages à manger BIO

Manger BIO

Manger BIO pour préserver son capital santé et pour le respect de notre belle planète.

En mangeant BIO, nous limitons la quantité de pesticides dans notre corps. Les pesticides sont néfastes à notre santé; en consommer chaque jour pourrait avoir de graves conséquences sur notre organisme telles que l’apparition d’ anomalies sur le fœtus chez la femme enceinte, des troubles de la fertilité, des maladies neurodégénératives…

Dans la filière du BIO, les animaux sont traités avec respect et les traitements médicamenteux sont réduits.

Quels aliments BIO sont à privilégier ?

  • Les fruits et les légumes

Les plus exposés aux pesticides dans l’agriculture conventionnelle sont les fruits suivants : abricot, cerise, citron, clémentine, fraise, nectarine, orange, pamplemousse, poire, pomme, raisin & les légumes suivants : concombre, céleri branche et rave, carotte, endive, courgette, petits pois, poireaux, poivron, pommes de terre ou encore tomate.

On n’hésite pas dans ce cas à opter pour du BIO pour les fruits et légumes énumérés ci-dessus.

  • Les produits céréaliers complets

Les plus exposés aux pesticides sont les suivants : blé, riz, sarrasin, seigle, avoine
On opte donc pour des céréales BIO et de préférence pour des céréales complètes.

  • Les légumes secs

Extrêmement exposés aux pesticides. En effet, en 2016, un rapport rendu par l’autorité européenne de sécurité des aliments, a montré la multiplicité de pesticides dans ses produits. Pas moins de 321 résidus de pesticides différents ont été identifiés.

Aucune hésitation à avoir concernant les légumes secs, il faut prendre du BIO. Choisissez des lentilles BIO, des pois cassés BIO et autres haricots secs BIO.

  • Boissons

Il est important de faire attention au thé et autres infusions. Les herbes et plantes qu’elles contiennent subissent de nombreux traitements. La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a contrôlé et découvert des pesticides a plus de 57%. Alors, prenez le réflexe de les acheter BIO.

Le marché international du BIO

Il est important de rappeler que la réglementation du BIO est différente suivant les pays. Le cahier des charges est le même dans l’Union Européenne mais pas dans le reste du monde. Pour ce qui est de notre côté, on opte donc pour le BIO français, ou, à défaut, pour celui de l’union Européenne.

Quels sont les codes pour comprendre votre chat ?

Savez-vous ce que votre chat vous dit par ces gestes ?

Les codes pour comprendre son chat

Il est important mais pas toujours facile de décoder le comportement de son chat. Comme chez l’être humain, son comportement peut se révéler déroutant. L’école de naturopathie va tenter de vous aider à mieux comprendre votre chère petite boule de poil. Ainsi, nous allons vous aider à décrypter quelques états émotionnels que votre chat pourrait vouloir vous faire comprendre.

Mon chat fait il la tête ?

Le chat aime la routine et ses habitudes sont précieuses; elles font son équilibre. Le chat aime la régularité. Plus sa journée est organisée, plus il est content.

Pour la plupart, leur routine est d’être seul en journée et de vous voir rentrer à la maison le soir. Par contre, si vous le laissez quelques jours, quand vous allez revenir, il lui faudra un petit temps d’adaptation pour vous inclure à nouveau dans son quotidien. Faites preuve de patience et votre animal reviendra vers vous pour ses câlins.

Si votre chat supporte mal votre départ, il y a des petites astuces pour l’aider à voir les choses du côté positif :

  • A votre départ, mettez-lui des petites friandises dans la maison.
  • A votre arrivée, vous pouvez organiser une petite séquence de jeu avec lui.

Mon chat peut-il s’ennuyer ?

Si votre chat est excité quand vous rentrez, cela ne veut pas dire qu’il s’ennuie la journée mais seulement qu’il est content de vous voir. Votre retour est pour lui signification de nourriture, câlins, jeux etc…

Toutefois, si vous trouvez que son environnement manque d’activité vous pouvez mettre en place des jeux, avec par exemple un distributeur de croquettes, des friandises cachées dans la maison ou encore des jeux interactifs.

Ces activités ont pour but de l’occuper la journée, afin qu’il ne soit pas que dans l’attente de votre rentrée à la maison.

Pourquoi mon chat fait il ses griffes sur le canapé ?

Le chat a besoin de faire ses griffes pour plusieurs raisons, pour les user bien sur mais aussi pour marquer son territoire. En effet, ses griffes déposent des phéromones qui vont servir à marquer son territoire pour ses congénères mais aussi pour lui.

La solution : mettre à côté du canapé un grand arbre à chat ou un petit grattoir d’angle qui s’installe aux angles du canapé.

Comment éviter qu’il se devienne le bagarreur du quartier

Le chat défend son territoire par défaut. Pour réduire les bagarres avec ses congénères, voici nos conseils :

  • Le stériliser peut réduire les bagarres
  • Gérer son environnement. En effet, si votre chat se bagarre plus le matin, on ne le laisse plus sortir à cette heure-là, on le laisse sortir l’après-midi. On change ses habitudes.
  • Veuillez à ce que dans son entourage les autres chats soient stérilisés.

Si les bagarres devaient alors continuer, il faudra penser à laisser votre animal à l’intérieur. A ce moment-là, vous lui aménagez son environnement intérieur (arbre à chat, jouets etc…) pour compenser qu’il n’aille plus dehors. Il est important de rappeler que les bagarre entre chats engendrent bien souvent des maux aux conséquences parfois graves.

Comment éviter que notre chat ramène ses trophées à la maison

Le chat a besoin de chasser, c’est un besoin génétique. Il a un instinct de chasseur. Il ne faut pas lui en priver. S’il est en intérieur, pensez à lui organiser des activités dans ce sens comme les jouets, la nourriture cachée etc…

Pourquoi le chat à tendance à gratter à côté de sa gamelle?

Le chat a pour réflexe d’enterrer sa nourriture et ses excréments pour éviter d’attirer les prédateurs. Même un chat d’appartement garde ce réflexe.

Quelle mouche le pique ?

Le chat a besoin de s’exprimer de temps en temps, encore plus un chat d’appartement qui emmagasine de l’énergie tout au long de sa journée.
C’est naturel, il faut laisser le chat s’amuser et n’hésitez pas à jouer avec lui, avec par exemple un plumeau, pour renforcer votre complicité.

Comment savoir si votre chat est heureux?

Toujours s’assurer que ces besoins vitaux soient satisfaits : boire à sa soif, manger à sa faim, faire de l’activité et avoir une activité de prédation. Le chat à un besoin de sexualité qui peut être « résolu » avec la stérilisation.

Il peut alors passer par :

Une communication tactile : il communique avec des frottements, dormir près des membres de la famille, lécher délicatement etc…

– Une communication vocale : petits miaulements courts et aigus pour attirer l’attention, ronronnements qui a un effet apaisant et curatif chez le chat.

Une communication visuelle : les oreilles qui se dressent, le poil hissé…

Bien souvent, le propriétaire d’un chat sent quand celui-ci est heureux. On peut parfois parler d’instinct d’un maitre au sujet de son animal.

Quels remèdes naturels pour être en forme tout l’hiver

Découvrez comment contrer naturellement les maladies hivernales


L’arrivé de l’hiver est bien là et son cortège de rhumes, angines, rhino pharyngites, grippes et autre maladie en tout genre s’invitent…

Notre corps est fragilisé par les écarts de température, parce que nous vivons davantage enfermés dans les lieux clos et surchauffés et parce que notre système immunitaire est affaibli nous sommes plus exposés aux microbes.

L’école de naturopathie vous livre ces petits remèdes naturels qui vous aideront à passer un hiver en pleine forme.

Pour prévenir de ces contagions, il faut adopter les bons réflexes

  • 1-Se laver les mains régulièrement
  • Il est important de se laver les mains régulièrement pour se protéger des infections (rhume, grippe, gastroentérite, diarrhée). Les solutions hydro-alcooliques sont à utiliser en supplément et non en remplacement car leur action est beaucoup moins efficace.

  • 2- Banir le stress
  • Se relaxer et penser à soi sont autant d’habitudes à prendre pour protéger son organisme, car on sait désormais que le stress a tendance à l’affaiblir. Relativiser et dédramatiser sont des mots d’ordre à suivre pour avoir une attitude plus positive. Pour vous y aider, faites des loisirs et de l’activité physique.

  • 3-Aérer tous les jours son intérieur même si il fait froid
  • Il faut maintenir une humidité suffisante pour éviter les irritations nasales favorisant les infections.
    Il est aussi conseillé d’utiliser des brumisateurs ou des diffuseurs d’huiles essentielles afin de diffuser leurs parfums dans votre intérieur. Pour une chambre, préférez l’huile essentielle de mandarine ou l’huile essentielle de lavande aux vertus apaisantes.
    Pour assainir et purifier l’air de votre pièce à vivre ou de votre bureau, il est possible de diffuser le mélange suivant :
    – 15 gouttes Eucalyptus radié
    – 15 gouttes Mandravasarotra
    – 10 gouttes Litsée citronnée
    – 10 gouttes Citronnier

  • 4- Cure de vitamines C
  • Une cure de vitamines C vous aidera à lutter contre la baisse d’énergie hivernale, les infections, le rhume ou encore la grippe. La vitamine C est essentiellement dans les fruits et les légumes, en particulier dans les agrumes (orange, pamplemousse), les fruits rouges (cassis) et les légumes du soleil (tomate, poivron). Elle peut également être consommée sous forme de complément alimentaire à condition de ne pas dépasser les recommandations car trop en consommer peut avoir des effets indésirables comme des nausées, des vomissements ou des diarrhées.

    Ces petits remèdes naturels à connaître

  • L’Homéopathie
  • Elle jouera un rôle de bouclier contre le rhume.
    En temps froid et humide : Aconit et Dulcamara, les deux en 15 CH, 1 dose toutes les 2 heures jusqu’à trois prises le jour, ou 5 granules par jour si les conditions météorologiques persistent.

    En cas d’épidémie : Echinacea en 9 CH, 5 granules par jour.

  • La Phytothérapie
  • On peut bien sûr faire confiance aux plantes pour éviter le rhume.

    Vous pouvez booster votre vitamine C avec la guarana ou l’acérola en comprimés (1 par jour) et du ginseng en gélule (1 par jour pendant la période critique).

    Le gingembre, est un puissant anti viral. Vous pouvez le consommer en tisane. Laissez infuser 10 minutes dans l’eau bouillante, à faire deux fois par semaine.

    Pour booster les défenses immunitaires avec l’extrait de pépins de pamplemousse (15 gouttes 1 fois par jour). Demandez l’avis du médecin ou du pharmacien en cas de prise de d’autres médicaments.

  • L’Aromathérapie
  • Les huiles essentielles sont d’une grande aide.

    Quatre huiles essentielles ciblées pour l’hiver :

    Tea Tree pour son action antiviral

    -L’eucayptus radié pour son effet décongestionnant ORL

    Niaouli pour booster ses défenses immunitaires

    La menthe poivrée pour on effet tonifiant.

    Alternez tous les jours, en les respirant au flacon ou en les appliquant sur la peau (1 goutte sur le poignet ou 2 gouttes avec de l’huile végétale pour masser le plexus solaire).

  • Les oligo éléments
  • De très bons alliés pour l’hiver.

    – Pour éviter la propagation des virus : le zinc. Vous pouvez prendre une ampoule le matin pendant 10 jours par mois pour la période d’hiver.

    – Pour éviter les infections avec le bismuth. Prendre une ampoule chaque matin, 3 fois 10 jours par mois pendant la période d’hiver

    Nous espérons que vous passerez l’hiver sans affronter l’un de ces petits maux qui peuvent empoisonner le quotidien.

    Y a-t-il un lien entre l’endométriose et l’alimentation ?

    L’Endométriose, une maladie qui a peut-être un lien avec notre alimentation…

    Jeune femme soufffrant de l'endométriose

    Cette maladie reste une énigme pour la médecine, elle est donc encore très mal diagnostiquée et pourtant celle-ci touche 1 femme sur 10 qui est en âge de procréer. Quelques recherches auraient permis de susciter le doute sue le fait que l’alimentation pourrait bien en être la cause.

    L’école Naturopathie voulait faire le point sur cette maladie très peu connue.

    L’endométriose c’est quoi ?

    L’endomètre est la paroi interne qui tapisse l’utérus. Au cours du cycle menstruel, l’endomètre s’épaissit pour accueillir une éventuelle grossesse. En absence de fécondation, l’endomètre est éliminé et évacué par le vagin, c’est ce qui provoque les règles.

    On parle d’endométriose externe quand les lésions se développent sur les organes autres que l’utérus provoquant des lésions au niveau des ligaments, sur la paroi des intestins et sur la paroi de la vessie.

    Il s’agit d’une maladie gynécologique inflammatoire chronique qui provoque des douleurs intenses dans le bas du ventre.

    Quels sont les symptômes de cette maladie ?

    Les symptômes peuvent varier suivant la localisation des lésions. En général, les douleurs apparaissent quelques jours avant les règles et s’arrêtent après celle-ci.

    Les symptômes sont les suivants :

    • Règles douloureuses (parfois très douloureuses)
    • Douleurs dans le bas ventre
    • Rapports sexuels douloureux
    • Troubles du transit (constipation, diarrhée, douleurs et saignements dans les selles)
    • Ballonnements
    • Troubles urinaires (brûlures et saignements dans les urines)
    • Infertilité
    • Fatigue

    L’alimentation influe-t-elle sur cette maladie?

    Des études ont démontré que consommer des acides gras (viennoiseries, pizzas, produits industriels…) ou de la viande rouge quotidiennement augmenterait le risque de la maladie. Favoriser légumes et fruits auraient l’effet inverse.

    Ajouter tous les jours à vos menus fruits et légumes réduiraient à 22% les risques d’endométriose.

    Des intolérances plus fréquentes

    Suivant des études, les femmes atteintes de la maladie d’endométriose sont aussi, le plus souvent atteintes d’intolérances alimentaires. Parmi ces intolérances, le gluten. Les femmes souffrant d’allergie au gluten serait plus exposées à la maladie. Il est conseillé d’adopter un régime sans gluten afin de voir si cela améliorerait les symptômes.

    Les intolérances alimentaires rendraient l’intestin plus perméable et de ce fait les aliments libérés dans l’organisme provoqueraient alors une réaction inflammatoire, ce qui déréglerait le système immunitaire le rendant incapable d’enrayer l’endométriose. Des études continuent à être menées afin de pouvoir se positionner plus concrètement sur ce sujet.

    Alors quelle alimentation adopter ?

    Beaucoup d’aliments peuvent être mis en cause dans les intolérances alimentaires comme le soja, le gluten, les laitages, les amandes, les œufs ou encore les bananes.

    Adoptez un régime sans ces aliments durant 3 mois afin de voir si les symptômes diminuent. Si ce n’est pas le cas, le régime pourra alors être stoppé. Ce régime alimentaire a eu des effets positifs sur certaines femmes avec une diminution quasi complète des douleurs et à l’échographie une régression de la maladie.

    Cette maladie peut nuire au bien être de celles qui en souffrent. Il est donc important de demander l’avis de votre médecin lorsque vous détectez des maux comme ceux mentionnés ultérieurement. Il vous sera demander de faire une échographie endo vaginale, effectuée par un radiologue spécialisé, permettant de cartographier précisément les lésions. Mais peu de radiologues sont suffisamment formés à dépister cette maladie.

    Contrez les petits maux de l’hiver avec l’huile essentielle de Ravintsara

    L’huile essentielle de ravintsara, un remède contre les virus de l’hiver

    L’huile essentielle de ravintsara
    L’Institut de Formation Internationale IFI vous fait découvrir l’huile essentielle de ravintsara qui vous aidera à passer l’hiver en toute tranquillité en vous aidant à lutter contre les épidémies hivernales.

    Cet arbre médicinal implanté à Madagascar peut mesurer jusqu’à 20 mètres de haut et à une longévité de milliers d’année. Extraite de ses feuilles, l’huile essentielle de ravintsara à un délicat parfum frais et camphré.

    Quels sont les bienfaits de cette huile essentielle?

    • Un allié contre les rhumes, maux de gorge et état grippal grippe

    Grâce à l’un de ses composants appelé, « cinéole » il est un puissant anti infectieux. Cette molécule lui confère une action anti bactérienne et anti inflammatoire qui réduit le risque de surinfection.

    En cas de rhume, vous pourrez associer l’huile essentielle (HE) de ravintsara, à l’HE d’eucalyptus radié pour ses propriétés décongestionnantes. On la respire pour déboucher et dégager le nez.
    1 goutte de chaque huile essentielle (HE) en inhalation, dans un bol d’eau tiède, 3 fois par jour pendant 3 jours.

    En cas d’utilisation en cas de sinusite, vous pouvez associer l’HE de ravintsara à l’HE de marjolaine à coquilles pour son action antiseptique respiratoire.

    Déposer 1 goutte de chaque sur un comprimé neutre, 3 fois par jour pendant 5 jours maximum. Ne pas dépasser cette dose car pris trop longtemps par voie orale le cinéole peut être un irritant pour l’estomac.

    En cas de maux de gorge, vous pourrez associer l’HE de ravinstara à l’HE de thym à thujanol antiseptique.

    Diluer 1 goutte de chaque dans 1 cuillère à café de miel qui sera cicatrisant et anti inflammatoire. 3 fois par jour pendant 10 jours.

    Pour un état grippal, elle pourra être utilisée en massage. On applique quelques gouttes sur le sternum, la plante des pieds, derrière l’oreille ou au niveau des poignets.
    2 fois par jour en prévention, en cas d’épidémie jusqu’à 5 fois par jour.

    • Pour agir contre la toux et les bronchites

    L’HE de ravintsara va faciliter l’évacuation des sécrétions en stimulant l’épithélium bronchique.
    Aussi, pour désencombrer les bronches, associez l’HE de ravintsara à l’HE de pin sylvestre, anti inflammatoire bronchique pour une application sur la peau.
    Mélanger 1 goutte de chaque HE à 10 gouttes d’une huile végétale (macadamia, jojoba…) et vous pourrez l’appliquer sur la peau, matin et soir sur le thorax et le dos pendant 5 jours. Ce mélange est déconseillé aux enfants de moins de 7 ans.

    En cas de bouton de fièvre : 1 goutte d’HE de ravintsara + 1 goutte d’HE de niaouli sur les picotements ou les vésicules.

    En guise de prévention, il faut savoir que l’HE de ravintsara est immuno stimulante, elle booste les défenses immunitaires.
    => Pour un effet stimulant puissant, vous pourrez associer 20 gouttes d’HE de ravintsara + 20 gouttes d’HE de niaouli + 20 gouttes d’HE d’eucalyptus radié + 20 gouttes d’HE de citron jaune. Puis, sur un comprimé neutre (sucre, cuillère de miel…), déposez 3 gouttes de cette préparation 1 fois par jour, 5 jours sur 7, durant la durée de l’épidémie.
    Contre indication pour les femmes enceintes ou allaitantes, en cas de cancer du sein et chez l’enfant de moins de 7 ans.
    =>Pour un effet énergisant, c’est-à-dire contre les petits coups de fatigue de la journée, prendre 1 à 2 gouttes en massage sur les poignets.

    Un rééquilibrage alimentaire pour une bonne santé

    Dis moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es

    Un rééquilibrage alimentaire pour une bonne santé

    Qu’est-ce que le rééquilibrage alimentaire?

    Un mode alimentaire sain qui s’applique sur la durée, en éliminant de nos assiettes les produits néfastes à notre santé. Apprendre à choisir les bons aliments pour se sentir mieux dans son corps. Le rééquilibrage alimentaire permet de se reconnecter avec notre assiette et les aliments que l’on va y mettre. On devient acteur de ce que l’on mange.

    A qui s’adresse t-il?

    Comme son nom l’indique, le rééquilibrage alimentaire s’adresse aux personnes n’ayant pas une alimentation équilibrée et qui souhaitent changer leurs mauvaises habitudes alimentaires.

    Il peut s’agir de personnes ayant accumulé des régimes et perdu le plaisir de manger. En effet, les diètes ne sont pas les meilleures solutions à la perte de poids car elles peuvent provoquer un effet yoyo (effet rebond).

    Il s’adresse également aux personnes ayant changé de rythme de vie, nouveau travail, une naissance etc…
    Manger sainement et équilibrer son assiette tout en se faisant plaisir.

    Les règles à suivre pour un bon rééquilibrage alimentaire

  • 1 – Limiter au maximum tous les produits transformés.
  • Ils sont néfastes à notre santé, car ils contiennent de nombreux colorants, conservateurs, sucre, sel, gras etc…

  • 2- Apprendre à s’organiser, car cuisiner soi-même demande un peu de temps.
  • 3- Apprendre à bien faire ses courses en choisissant des produits frais et de saison. Votre panier doit être un mixte de fruits et légumes.
  • 4-Manger en se faisant plaisir.
  • On évite les frustrations, vous pouvez garder le plaisir de manger en vous habituant à des aliments plus simples et bon pour votre santé.

  • 5- On évite les grignotages.
  • Pour vous y aider, vous pouvez boire un grand verre d’eau ou une tasse de thé. Si vous êtes habitués à prendre un goûter ne vous en privez pas mais favoriser un fruit, un yaourt ou un carré de chocolat noir à plus de 75% de cacao.

  • 6- Boire beaucoup.
  • Il est recommandé de boire 1.5l d’eau par jour. Oublier les sodas, ils sont trop sucrés.

  • 7-On ne fait pas une obsession des calories.
  • Ayez simplement conscience des aliments que vous mangez.

  • 8-Apprendre la patience.
  • La rééducation de son alimentation n’est pas une mince affaire. Il faut perdre les mauvaises habitudes et prendre les bonnes habitudes alimentaires. Notre corps doit s’adapter à ce nouveau mode de consommation qui lui apportera que des bienfaits.

  • 9- Bouger en intégrant dans votre vie du sport.
  • Il est impératif pour la santé morale et physique de faire de l’exercice.

  • 10-Apprendre à s’écouter.
  • On écoute son corps en faisant la différence entre faim et gourmandise. Ce qui ne vous empêche pas de craquer de temps en temps pour un bon gâteau. Poser votre fourchette quand vous n’avez plus faim; manger doucement, savourer vos aliments et prendre son temps sans oublier d’adapter les quantités de vos plats.

    Le rééquilibrage alimentaire n’est pas fait pour vous frustrer ni vous affamer mais il est là pour vous apprendre à mieux manger.

    Le Maca : une plante aux super pouvoirs

    Le Maca : une plante aux super pouvoirs

    Poudre de Maca
    Originaire d’Amérique latine et plus précisément du Pérou, le Maca est considéré comme un super aliment pour notre santé.

    Appelé également le « ginseng péruvien » ou encore le « viagra péruvien » pour ses supposés bienfaits aphrodisiaques.

    Connue depuis des millénaires par la civilisation Inca puis par les Péruviens, cette racine possède une composition nutritionnelle particulièrement intéressante.

    Qu’est-ce que le Maca?

    Il s’agit d’une racine ressemblant à un gros radis. Cultivée à plus de 3500 mètres d’altitude, cette racine pousse dans des conditions extrêmes avec des températures très élevées la journée et glaciales la nuit.

    De telles conditions de culture explique certainement pourquoi le maca a développé cette résistance exceptionnelle dont on en tire aujourd’hui les bienfaits grâce à la consommation de sa racine.

    Quels sont k$les bienfaits du Maca

  • 1-Source d’énergie
  • Le Maca, sous forme séchée présente des caractéristiques nutritionnelles proches des féculents comme le riz ou les pâtes.

    De part sa contenance en glucides, elle fournit à notre organisme une énergie durable. En effet, quand les Incas devaient acheminer des messages d’un point à un autre, travail épuisant, ils appréciaient cette racine pour son énergie durable.

  • 2-Source intéressante de protéines
  • Le Maca, sous la forme en poudre, est une source intéressante de protéines.
    De part sa contenance en protéines, elle enrichie vos préparations sucrées ou salées (smoothies, buddha bowl…).

  • 3-Faible teneur en graisses
  • Le Maca contient peu de graisses, ce qui en fait un super-allié en cas de régime et perte de poids.

  • 4-Présence de stérols
  • Le Maca contient des stérols végétaux, qui ont pour capacité de faire baisser le taux de cholestérol. Recommandée en cas de hypercholestérolémie.

  • 5-Riche en fibres végétales
  • Le Maca contient 7,1% de fibres, aliment intéressant en cas de constipation passagère.

  • 6-Riche en nutriments
  • Le Maca est réputé pour sa grande richesse en nutriments, ce qui va stimuler l’organisme, le tonifier, renforcer ses défenses immunitaires et lui redonner énergie et vitalité, ce qui lui vaut les vertus du « ginseng péruvien ».

  • 8-Ses effets aphrodisiaques
  • La racine de Maca également surnommée le « viagra péruvien » en raison des allégations aphrodisiaques et bienfaitrices pour la libido et la fertilité. Attention, car cette propriété n’a pu être confirmée.

  • 9-Ses propriétés anti-stress
  • Le Maca contient des acides aminés comme la glycine qui a un effet calmant, ainsi que de la lysine connu pour contribuer au bien-être.

  • 10-Soulagement des effets secondaires de la ménopause
  • Le Maca aiderait à diminuer les symptômes liés à la ménopause, comme les bouffées de chaleur grâce au calcium et potassium qu’elle contient et qui aident également à combattre l’anxiété. Des études sont actuellement menées pour confirmer cette propriété pouvant être intéressante pour les personnes souffrant de dépression.

    Comment la consommer?

    Le plus facile, c’est de la glisser dans vos recettes de pâtisserie. Elle sera parfait pour les recettes de gâteaux grâce à son goût de noix et de caramel.

    Où la trouver ?

    Vous en trouverez en pharmacie ou encore dans les magasins BIO spécialisés. Vous pourrez l’acheter sous forme séchée, en poudre, en gélules ou sous forme liquide (extraits).

    Nous vous déconseillons la poudre de maca originaire de Chine.

    Privilégiez autant que possible du Maca BIO, afin d’avoir la garantie d’une plante de qualité et ainsi pouvoir profiter pleinement de tous ses bienfaits.

    Enfin, évitez les compléments alimentaires contenant une liste interminable de différents ingrédients, ce qui pourrait entraver l’efficacité du Maca.

    Quelques Contre indications

    Le Maca est déconseillé sur de longues périodes (plus de 3 mois), en cas d’hypertension ou encore en cas de cancer hormono-dépendant. Il est important de toujours demander l’avis d’un professionnel de la santé en cas de pathologies particulières. Nous ne le rappellerons jamais assez, les plantes ont des vertus très puissantes.

    Le jeûne une détox naturelle

    Découvrez les vertus du jeûne sur votre organisme

    Le jeûne : une détox naturelle

    Qu’est ce que le jeûne?

    Reconnu comme bénéfique pour la santé en Russie en 1980, c’est une pratique qui existe depuis plus de 2500 ans. D’un point de vue thérapeutique ou diététique, il semblerait qu’il y ait un grand intérêt sur notre organisme à faire abstinence de nourriture durant quelques jours.

    L’alimentation équilibrée n’est malheureusement pas au menu de tout le monde et notre système digestif est le premier à en subir les conséquences avec les ballonnements, les nausées, les diarrhées et les états de fatigue. Le jeûne est un bon moyen pour y remédier, il va mettre votre système digestif au repos pour qu’il se rééquilibre.

    Quels sont les bienfaits du jeûne?

  • EFFET SUR VOS INTESTINS
  • Votre organisme va se régénérer plus facilement, la flore intestinale va se rééquilibrer en éliminant les mauvaises bactéries et faire place à un corps plus sain.

  • EFFET SUR VOTRE FOIE
  • Le jeûne de quelques jours va mettre votre foie au repos. Il va se détoxifier avec une fonction biliaire moins présente qui va permettre une purification plus facile. En effet, les nombreuses toxines des sels ammoniacaux et des acides aminés passeront dans l’urée. Il en est de même pour les acides gras qui seront moins présents dans l’organisme.

  • EFFET SUR VOTRE PANCRÉAS
  • En jeûnant votre pancréas va moins travailler et cela va permettre de limiter la production d’insuline dans le corps. En limitant l’insuline dans l’organisme vous êtes moins sujet aux risques d’inflammations.

  • EFFETS SUR VOTRE ESTOMAC
  • Le jeûne a un effet anti inflammatoire sur votre estomac. Celui-ci aura le temps de se régénérer plus facilement et vous éviter les troubles d’estomac.

  • PERTE DE POIDS
  • Action efficace pour maigrir mais le jeûne est avant tout thérapeutique. De mauvaises habitudes alimentaires apporteront à votre organisme un excédent de calories transformées en graisses et stockées sous forme de masse graisseuse. Il est impératif de changer les mauvaises habitudes et de pratiquer une activité sportive. En pratiquant le jeûne, votre organisme sera obligé de puiser dans vos réserves ce qui entraînera une perte de poids saine et rapide.

    Attention : le jeûne n’est bénéfique sur la perte de poids qu’a court terme, au delà de 3 jours votre corps brûlera moins de graisses et s’attaquera à vos muscles et il est important de savoir que vos muscles occupent une grande place dans vos dépenses énergétiques quotidiennes.

    Les propriétés détox du jeûne

    Il va purifier votre organisme en se débarrassant des impuretés.
    Votre corps sera rééquilibré et fonctionnera plus facilement. Pour maigrir et perdre jusqu’à 1 kilo, vous avez plusieurs techniques : le jeûne nocturne sur 3 jours ou le jeûne de 24 heures.

  • AMÉLIORATION DE SON SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Le jeûne aide à lutter contre les maladies chroniques. Il va agir de différentes manières, tout va dépendre de sa durée. Protection de votre cœur grâce à son effet purificateur car cela va permettre d’éliminer les déchets stockés dans votre corps, le sang qui y circule sera nettement plus propre.

    A savoir : les maladies cardiovasculaires sont souvent associées à un surpoids important. En favorisant la perte de poids, le jeûne aidera votre corps à prévenir les maladies du système cardiovasculaire. Parmi les troubles qui seront rapidement évités, les accidents vasculaires cérébraux ou encore l’hypertension artérielle.

  • DE BONNE HUMEUR TOUT AU LONG DE VOTRE JEUNE
  • Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le jeûne n’apporte pas tant de stress ni frustration car le corps s’adapte très rapidement. Vous aurez une impression de sérénité et de satisfaction. Cela est surtout constaté une fois que le premier jour de jeûne est passé. À ce stade, certaines cellules nerveuses que l’on retrouve au niveau des intestins, sont renouvelées et mieux protégées. La production de certaines hormones bénéfiques pour le cerveau sont favorisées. Ces hormones spécifiques : le cotisol en matinée, la dopamine pour être de bonne humeur en journée et enfin de la sérotonine en soirée pour vous donner une impression de bien-être.

  • VOTRE ALLIE BEAUTÉ
  • Une plus belle peau :
    Votre peau est le reflet de votre alimentation. Si vous avez de mauvaises habitudes alimentaires, votre peau réagira sous forme de boutons, de cernes, d’une peau trop grasse ou encore d’un teint peu flatteur. Le jeûne limitera les toxines de votre corps et cela se ressentira sur votre peau qui sera plus douce et votre teint sera plus attrayant.

    De plus beaux cheveux :
    Le jeûne rééquilibre votre organisme qui va se régénérer entièrement et vos de ce fait vos cheveux pousseront plus rapidement et seront plus brillants.

    De plus belles dents :
    Une régénération qui atteint vos dents. Ces dernières seront plus blanches, davantage protégées.

    De jolis ongles :
    Grâce au jeûne, votre organisme élimine les toxines ce qui permettra une meilleure couleur de ces derniers tandis que la régénération leur permettra de pousser plus facilement.

    Attention : le jeûne comporte certains risques lorsqu’il n’est pas utilisé de la bonne manière. C’est pour cette raison qu’il est préférable de le faire avec un certain suivi médical. Avant de commencer la période de jeûne, il est donc recommandé de faire appel à un médecin spécialisé dans le domaine.

    Tout se mange dans le radis noir

    Découvrez les bienfaits du radis noir

    Les bienfaits du radis noir

    Originaire de Chine, le radis noir est une plante potagère qui appartient à la famille des crucifères. Récolté à la fin de l’été et consommé tout l’hiver, il se présente sous forme d’une racine allongée, s’ouvrant sur un bulbe et une tige ramifiée. Sa tige peut atteindre près de 80 cm de haut, ses feuilles rudes au toucher et à son extrémité, des fleurs blanches ou rosées, assemblées en grappe.

    Le radis noir est un allié santé de taille de part ses nombreux bienfaits, faible en calories et en graisses.

    Tout se mange dans le radis noir

    • La racine, dont l’enveloppe extérieure est de couleur noire et la partie intérieure blanche
    • Les graines, pour extraire une huile essentielle. Le radis noir est souvent employé sous forme de compléments alimentaires et utilisé dans l’alimentation.

    Quels sont les 6 bienfaits principaux du radis noir

    • Bienfait sur la digestion

    Il renferme de légères propriétés laxatives qui le rendent parfait pour soulager la constipation. Il aide à soulager les troubles gastro-intestinaux (ballonnements, maux de tête, douleurs abdominales etc…), grâce à la raphanine, une substance antiseptique et antibactérienne qu’il contient. Il aide le foie à se débarrasser des toxines qui aura un effet positif sur la digestion.

    • Bienfait en cas d’infections

    Détoxifiant, le radis noir à des propriétés antiseptiques et antibactériennes, qui aidera en cas d’infections. Notamment les infections du foie et de la vésicule biliaire, mais il ne limite pas son action à ces seules parties du corps.

    • Bienfaits sur les maladies hivernales

    Il aide à combattre les maladies hivernales grâce à sa teneur en vitamine C qui va renforcer le système immunitaire.
    Il est recommandé en cas de toux grasse, rhume, mais aussi la sinusite et la bronchite.

    • Bienfait contre la fatigue

    Coup de mou et grosse fatigue, le radis noir, grâce à sa haute teneur en vitamines B et C est un allié de taille. Il redonne énergie et re-booste notre organisme.

    • Il aide à lutter contre le cancer

    Antioxydants et anti cancérigènes, les glucides qu’il renferme aide à empêcher le développement des cellules cancéreuses.
    Le radis noir aide également à lutter contre le vieillissement de nos cellules.

    • Bienfait en cas de brûlures

    Le radis noir soulage les irritations cutanées telles que les érythèmes, ainsi que les légères brûlures dues à des coups de soleil.

    Sous quelle forme consommer le radis noir ?

    • 1) Le radis noir dans nos recettes

    D’un goût assez prononcé, le radis noir est piquant, toutefois vous pouvez le dégorger avant de le cuisiner ce qui lui donnera un côté plus doux. Il se consomme cru pour une touche spéciale dans vos salades ou cuit dans vos plats chauds comme les soupes et gratins. Préférez une cuisson à la vapeur pour conserver au mieux ses propriétés. Il peut se consommer frit, voire même séché.

    • 2) En jus

    Le jus pur à souvent un goût très prononcé, vous pouvez le diluer dans de l’eau (une à deux cuillères à soupe) pour l’adoucir ou le mélanger à d’autres légumes pour un vrai cocktail santé. Le radis noir se marie très bien avec la betterave et la pomme, mais rien ne vous empêche de créer et goûter vos propres mélanges !

    • 3) En gélules

    Vous trouverez également le radis noir sous forme de gélules de poudre et des ampoules buvables. Préférez le BIO.

    Précautions d’emploi : Il est recommandé de consulter un médecin avant de consommer du radis noir en cas d’obstruction des voies biliaires ou de présence de calculs biliaires. Son huile essentielle, chargée en soufre, peut entraîner une inflammation de la thyroïde.

    L’école de Naturopathie espère vous avoir fait découvert ce légume original aux nombreux bienfaits!

    Manger en pleine conscience

    Manger en pleine conscience en écoutant son instinct et ses sens

    Qu’est ce que manger en pleine conscience?

    La recette est simple; pour manger en pleine conscience, il faut écouter ses sensations et faire confiance à son corps.

    Attendre d’avoir faim pour se mettre à table, manger doucement pour apprécier gustativement chaque aliment ingurgité , ressentir la satiété.

    Manger est devenu une véritable épreuve avec toutes ces révélations que nous ne cessons d’entendre sur l’usage de produits dangereux (pesticides, glyphosate…) , des produits industriels transformés

    Alimentation et santé : difficile d’avoir des repères

    De plus en plus de nutritionnistes, conseillers en nutrition reçoivent des clients qui souhaitent, non pas forcément maigrir, mais qui souhaitent avoir des conseils pour savoir comment bien se nourrir. Nous arrivons à ne plus écouter notre corps et nos sensations, ce qui conduit à tous les excès.

    Manger en pleine conscience veut dire manger avec sa tête. Cela peut vite devenir compliqué dans la bataille de l’alimentation et des produits transformés dit mauvais pour la santé
    On a vite fait de manger la peur au ventre!

    L’acte de manger avec tous nos sens : une nouvelle méthode

    La malbouffe et le surpoids sont des problèmes actuels qui pourraient tendre à s’améliorer si nous dénuons notre attention de tout jugement et si nous nous concentrons sur le moment présent, à savoir l’acte de manger. Il est important de retrouver un rapport instinctif à la nourriture.

    Exemple : les enfants savent généralement quand ils ont faim et quand ils ont trop mangé. Pour eux, manger est secondaire mais une nécessité dans une journée. C’est en grandissant que notre rapport à la nourriture change, il devient plus compliqué car il n’est plus seulement source de carburant. La nourriture devient source de distraction. Elle peut être apaisante (calmer des angoisses), séduisante…

    Résultat : un corps tenu par notre esprit au détriment de nos sensations donne ce genre de raisonnement « je dois manger car c’est bon pour la santé » ou encore « il faut manger 2 produits laitiers par jour » …

    Retrouver les bonnes habitudes alimentaires en écoutant ses sensations

    Manger moins et mieux afin de se réconcilier avec notre assiette

    En effet, de nombreux scandales alimentaires comme le vache folle, la grippe aviaire… nous on fait perdre confiance à la bienveillance de ce qui nous était proposé dans notre assiette. Désormais, nous attachons une plus grosse importance à la qualité des produits alimentaires et nous privilégions de plus en plus les produits de saisons et produis BIO.

    Nous nous remettons à la cuisine à l’aide de blogs culinaires, émission de télé, cours de cuisine…ce qui nous fait retrouver les sensations alimentaires, le plaisir de se mettre à table et de savoir ce qui se trouve dans notre assiette.

    Savoir apprivoiser sa faim

    Si vous écoutez vos envies et que vous vous arrêter de manger quand vous n’avez plus faim votre poids sera automatiquement régulé.

    Pour cela il y a plusieurs étapes :

    • 1-Apprendre à reconnaître la faim, la vraie.
    • 2-Identifier la satiété et donc savoir s’arrêter de manger. Cette satiété survient 20 min après que l’on ai commencé à manger.
    • 3-Renouer avec le plaisir : identifier l’aliment, sa texture, son odeur, son goût, tant de choses qui vous feront déguster cet aliment et l’apprécier à sa juste valeur.
    • 4-Stress et émotions négatives sont des perturbateurs qui se répercutent dans nos assiettes. Pour savoir si vous avez vraiment faim, posez vous les bonnes questions : suis je en train de compenser ? ai je vraiment faim ? …

      Nos conseils pour le plaisir de manger

      • Attendez d’avoir faim pour manger.
      • Renoncez au régime et surtout ne commencez pas la journée en prévoyant de vous restreindre.
      • Buvez un verre d’eau avant le repas, car la soif peut être interprétée comme de la faim.
      • Déjeunez en paix en éliminant, télé, ordinateur, téléphone etc…
      • Prenez le temps de déguster doucement votre repas.
      • Prenez le temps de mastiquer.
      • Envie de grignoter : obligez vous à vous asseoir, à manger doucement et à poser l’en cas quand le plaisir disparaît.
      • Soyez bienveillant avec vous et ne vous reprochez pas vos excès. Attendez seulement d’avoir faim pour le repas suivant.
      • Faites-vous du bien autrement qu’en mangeant.

      Manger en pleine conscience, c’est entreprendre une démarche globale qui va apporter un équilibre de vie.