La santé comme nouvelle résolution de l’année 2018

Découvrez les résolutions à adopter pour avoir la santé en 2018

Résolution pour la nouvelle année : la santé

Une bonne santé pour l’année 2018 nécessite quelques efforts en changeant quelques mauvaises habitudes. Pour cela, voici les conseils que nous vous conseillons d’appliquer :

  • 1- Arrêter de fumer

La cigarette est responsable de 75 000 mort par an en France (cancers, maladies cardiovasculaires…).
Donc pour vivre longtemps et en bonne santé, arrêtez de fumer ! Nous vous rappelons que vous pouvez être aidé par des médecins ou bien par des médecines douces qui sauront vous aider à perdre cette dépendance au tabac.

  • 2-Réduire l’alcool

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Il est dangereux pour vous car il entraîne des risques de cancers et de maladies cardiovasculaires mais il l’est également vis à vis d’autrui.

  • 3-Faire du sport

Il est indispensable de pratiquer une activité physique pour que vous ayez une santé de fer. Il faut être régulier dans cette activité sportive et la choisir selon vos goûts afin qu’elle devienne un véritable plaisir et non une corvée.
Pour ceux qui n’ont pas l’âme de sportif, vous pouvez privilégier les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur. Marchez le plus souvent possible d’un bon pas. Mesdames et messieurs, vous pouvez aussi profiter des corvées de ménage pour en faire des exercices de musculation à domicile. Tous les moyens sont bons pour faire bouger votre organisme.

  • 4- Soignez votre alimentation

Votre alimentation devra être constituée d’un maximum de fruits et légumes. Au moins 5 fruits et légumes par jour comme le recommande le programme national nutrition santé (PNNS). Chaque saison offre son lot de fruits et légumes, vous pouvez trouver facilement des recettes de cuisine afin d’apporter des aliments de saison à votre alimentation.

  • 5- Prenez du temps pour vous

Il y a la santé physique certes mais il est tout aussi important d’accorder de l’importance à votre santé mentale pour optimiser au mieux votre bien-être. Il est donc important de fuir tout stress en mettant en pratique la méditation ou bien le yoga.

Pensez à vous déconnecter des appareils numériques et des réseaux sociaux et de faire un retour aux sources : réalité, contact humain direct, se ressourcer dans la nature.

Votre résolution de cette nouvelle année 2018 : Pensez à vous !

Acérola : vitamine C naturelle

« Vitaminez » vos journée avec des vitamines naturelles

vitamine C acérola

Nos besoins en vitamine C grandissent de jour en jour avec le stress, la pollution, notre mode de vie etc… L’acérola est une forme naturelle de cette vitamine à notre organisme.

Le choix d’un « superfruit » 100% naturel, l’acérola arrive en tête après le fruit. Originaire des Antilles et de la mer des Caraïbes, l’acérola est un arbuste indigène de l’Amérique tropicale dont les fruits rappellent nos cerises. Le fruit de l’acérola contient 20 à 30 fois plus de vitamine C que l’orange. Riche en vitamine B5, vitamine B1, en bêta-carotène ainsi qu’en bioflavonoïdes et en minéraux (fer, calcium, phosphore, potassium et magnésium).

L’historique de l’acérola et son utilisation

L’acérola pousse dans les forêts sèches d’Amérique du Sud et peut atteindre 5 mètres. Il produit des fruits rouges qui s’apparentent à la cerise européenne. La très forte teneur en vitamine C de l’acérola en fait un aliment exceptionnel pour stimuler le système immunitaire. Elle est également consommée comme complément alimentaire en cas d’anémie ou à l’inverse chez les personnes souffrant de diabète ou d’hypercholestérolémie.

Les bienfaits de la vitamine C

Elle est souvent connue et appréciée pour ses effets anti-fatigue mais aussi pour les actions suivantes:

  • Action anti-inflammatoire, anti-bactérienne, anti-fongique et anti cancéreuse.

Notre corps à besoin de vitamine C pour fabriquer le collagène, indispensable aux processus de cicatrisation, il stimule la formation de substances osseuses en cas de fracture et aide au bon maintien de la peau, cartilage, tendons, ligaments, dents, os, tissus conjonctif, endothélium vasculaire…

  • Renforce les défenses immunitaires

La vitamine C joue un rôle anti-infectieux important. Elle augmente les anti-corps pour aider notre organisme à lutter contre les infections.

  • Métabolisme du Fer

La vitamine C contribue à la production de globules rouges qui favorise l’absorption du fer au niveau de la muqueuse gastro-duodénale et contribue à la production des globules rouges.

  • Métabolisme des acides gras essentiels

La vitamine C régénère la vitamine E et inversement. Elle aide l’organisme à se débarrasser du cholestérol en excès.

  • Métabolisme des neuro-transmetteurs

La vitamine C participe à la synthèse des catécholamines (dopamine, noradrénaline)

  • Protection contre les substances toxiques

La vitamine C réduit la toxicité des métaux lourds comme le plomb, le nickel, le cadmium ou le mercure.

  • Rôle important dans le système cardio-vasculaire

L’apport de vitamine C dans le sang : taux bas dans le sang révèle une tension élevée . Inversement, plus le taux de vitamine C est élevé, plus la tension artérielle se rapproche du niveau optimal.

En cas de fatigue, anémie, arthrose, fracture, déchaussement des dents, gingivite, maladies infectieuses, allergies, asthme, rhume des foins, état de stress, dépression, insomnie, constipation, lithiases biliaires, tabagisme, alcoolisme, intoxication aux métaux lourds, hypertension, cholestérol, goutte, cancer, fragilité des capillaires, période pré et post opératoire, prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge… pensez à prendre l’acérola.

Comment bien choisir votre acérola ?

Voici les critères des sélection :

La teneur en vitamine C de l’acérola oscille au maximum autour de 18%. Un comprimé dosé à 500 mg d’acérola contient donc au mieux 85 mg de vitamine C naturelle. Si le taux indiqué est supérieur c’est qu’il y a un ajout de vitamine C de synthèse.
Se méfier des tubes de comprimés d’acérola à bas prix : la vitamine C extraite de l’acérola est chère, 4 fois plus chère que la vitamine C de synthèse.
Observer la couleur ! La poudre d’acérola naturelle est de couleur jaune orangée et non pas rose. Pour que le comprimé ait la même couleur que la baie joliment rouge figurant sur l’emballage, les fabricants y ajoutent un colorant (d’origine naturelle dans le meilleur des cas).
Vérifier également la teneur des comprimés en sucre, édulcorant, agents agglomérants, conservateurs et arômes.
L’acérola naturelle en poudre s’agglomère facilement. Il est tout à fait normal qu’elle forme des blocs et se compacte.

Les idées reçues sur la vitamine C

Malheureusement notre consommation en fruits et légumes n’est pas suffisante pour notre apport en vitamine c. L’apport en vitamine C dépend de chaque individu, suivant son mode de vie, tabac, alcool, sport…

La vitamine C n’excite pas et elle n’empêche pas de dormir, au contraire elle favorise l’endormissement et un sommeil réparateur. Pour cela il faut évidemment choisir une vitamine C naturelle et non chimique.

Soyez en pleine forme pour les fêtes de fin d’année

Optez pour détoxifier votre organisme pour passer de douces fêtes de fin d’année

Détox avant les fêtes

Les fêtes de fin d’années sont l’occasion de se réunir autour de repas festifs et gourmands…Néanmoins, afin de ménager notre organisme et avant la phase détox de fin d’année que nous connaissons tous, nous pouvons prévenir notre organisme avec la phase prétox.

La phase détox permet à notre organisme de se reposer après des périodes trop riches en alimentation. Elle met au repos notre système digestif afin qu’il reparte sur des habitudes saines.

La phase prétox permet de préparer son organisme aux excès des fêtes de fin d’année. Elle nous invite à revoir facilement notre alimentation avant ces repas beaucoup trop riches en sucres et en graisses.

Le principe est d’alléger vos repas sur une durée de 1 à 7 jours. Au programme, une alimentation équilibrée, saine et légère. Pas de régime ni de restriction mais on allège notre organisme en supprimant ou limitant les repas trop copieux, trop riches en graisses, en sucre et en protéines animales.

Quels sont les 9 commandements pour alléger ses repas?

  • Évitez tous les produits industriels qui renferment des graisses saturées, dangereuses pour la santé.On sort les casseroles et on cuisine ses propres plats.
  • Limitez la viande et les produits laitiers qui acidifient l’organisme. Le lactose alourdit la digestion. Privilégiez les alternatives végétales: lait et yaourts au soja, laits végétales (riz,avoine, amandes…) Pour les protéines, on privilégie le poisson et la viande blanche à la viande rouge et à la charcuterie.
  • Fuyez le gluten parfois responsable d’inconfort digestif et de fatigue et privilégiez les farines et céréales qui en sont dépourvus comme le sarrasin, quinoa, riz, châtaigne.
  • On lève le pied sur le sel et on le remplace par des épices et aromates riches en antioxydants,vitamines et minéraux.
  • Privilégiez les légumes bio de saison riches en nutriments. On se fait également plaisir avec des fruits bio de saison comme les pommes et des fruits secs et oléagineux comme les raisins secs, amandes, noix…
  • Privilégiez les céréales blanches (raffinées) par des céréales complètes, riches en fibres et en nutriments: du riz brun, riz rouge, riz sauvage, riz basmati, quinoa, millet.
  • Pensez à la cuisson de vos plats: au four ou en cocotte à basse température de manière à préserver tous les nutriments des aliments.
  • Stop à l’alcool, les sucreries et les sodas. Il est important de vous hydrater, buvez au moins 1.5L d’eau par jour, à compléter avec des tisanes ou du thé vert, riches en antioxydant. Le matin, on peut aussi prendre un verre de jus de citron chaud à jeun pour booster son foie.
  • N’oubliez pas d’avoir une activité physique
    Il est important de maintenir un rythme sportif pour notre organisme, surtout à cette période. On préconise de bouger 30 à 45 minutes, 3 fois par semaine, ou bien de faire une activité sportive quotidienne : dans ce cas 10 à 15 minutes suffisent. Choisissez une activité physique qui vous fait plaisir mais bougez.
    Le choix est large : vous avez la marche, la course, la natation … Vous pouvez également penser au yoga ou la méditation qui sont de véritables remèdes anti stress.

    Après ces quelques conseils, vous serez parés pour passer d’excellentes fêtes de fin d’année !

  • La gelée royale et ses bienfaits

    Découvrez les bienfaits de la gelée royale sur notre santé

    Les Bienfaits de la Gelée Royale

    La gelée royale va stimuler nos défenses immunitairesprévenir des maladies dégénératives et traiter également des troubles digestifs.

    La composition nutritionnelle de la gelée royale

    • 66% d’eau
    • 13 % de protides (acides aminés)
    • 14,5% de glucides
    • 4,5% de lipides
    • 2% de divers substances.

    Il ne faut pas oublier sa grande richesse en vitamines (B3, B5, B8, B9), c’est d’ailleurs l’aliment naturel le plus riche en vitamines B5.
    Elle est également riche en minéraux comme le cuivre, phosphore, fer…, en oligoéléments et elle possède également une substance antibactérienne et antibiotique.

    Description de la gelée royale

    La gelée royale est produite par les abeilles. Sa couleur est jaune pâle, sa consistance est gélatineuse et son odeur est semblable à celle du fenouil.
    Sa saveur acide et sucrée est aussi caractéristique.
    Elle est très nutritive.

    Les bienfaits de la Gelée Royale

    La gelée royale doit être prise en tant que compléments alimentaires. Ses effets en terme de bienfait sont rapides et efficaces.

    La gelée royale agit sur le moral avec des effets euphorisants, une baisse du stress et une lutte contre l’état dépressif est constaté lorsque vous faites une cure de cette dernière.

    Elle renforce les défenses de l’organisme et prévient ainsi des maladies hivernales.
    Elle accélère la récupération suite à une fatigue physique ou nerveuse.
    Elle améliore les performances physiques et intellectuelles. Elle est ainsi recommandée par exemple pour les sportifs ou les étudiants en plein concours.
    La gelée royale est connue pour augmenter la résistance au froid.

    Sur le plan nutritif, outre sa composition en nutriments indispensables,  elle stimule l’appétit notamment celui des enfants.
    Elle ralentit les effets du vieillissement de la peau, des cheveux et des ongles. Elle a un effet revitalisant puissant.

    Pourquoi utiliser la gelée royale?

  • En utilisation interne de la gelée royale
  • La gelée royale est un puissant stimulant de l’organisme, producteur d’énergie au niveau mental et physique. Elle renforce les défenses immunitaires et aide à lutter contre la fatigue. Elle comble aussi les carences de l’organisme, régule les problèmes de métabolisme, revitalise les fonctions physiologiques.

  • Utilisation externe
  • – Action contre le vieillissement de la peau notamment sur les rides
    – Elle permet decombattre l’eczéma et traite les peaux sèches
    – Action de renforcement des ongles et des cheveux.
    – Aide à lutter contre l’acné.

    Voici différentes raisons qui vous pousseraient à faire de la gelée royale votre allié santé de l’hiver.

    Passez au travers des maux de l’hiver grâce à la Naturopathie

    Découvrez nos conseils pour passer l’hiver en pleine forme

    Prévenir l'hiver avec la naturopathie

    La Gelée royale

    La gelée royale est une source de bienfaits avec ses protéines, son sucre, son gras, ses oligoéléments, ses vitamines, son magnésium et ses acides aminés, qui feront barrage aux virus de l’hiver. Elle est 100% healthy. Elle est sécrétée par les abeilles ouvrières de la ruche.
    Elle vous apportera énergie, renforcera votre système immunitaire et vous aidera aussi à lutter contre la déprime qui nous gagne en automne.

    • Où l’acheter ?

    En pharmacie sous forme d’ampoules ou de pâte.
    – Chez un apiculteur pour l’avoir pure (à conserver au congélateur pour conserver ses bienfaits)

    • Comment la consommer ?

    En cure «coup de fouet», prendre 1 à 3 grammes chaque matin, pendant 8 à 10 jours.
    Attention à son goût très amer, mélangez la gelée à du miel.

    La propolis

    La propolis contient des antioxydants, des phénols qui ont des vertus antiseptiques et qui vont empêcher la production de germes, virus et bactéries.
    Les abeilles récupèrent cette résine lors du butinage et l’utilisent pour assainir la ruche.

    • Où l’acheter ?

    – En pharmacie : gélules pour adultes et sirop pour les plus petits.
    – En magasins bio et diététiques

    • Comment la consommer ?

    En cure d’une gélule deux à trois fois par jour pendant une à deux semaines.
    Attention en trop grande quantité, la propolis entraîne des maladies rénales et des problèmes de foie.

    L’acérola

    L’acérola est idéale pour affronter l’hiver, elle vous donnera le tonus. Riche en vitamine C, antioxydant primordial pour la santé immunitaire et elle prévient des affections de l’hiver.

    • Où l’acheter?

    – En pharmacie ou dans les magasins bio et diététiques.

    • Comment la consommer ?

    On privilégie l’extrait de plante fraîche, mieux assimilable pour le corps, on consomme 1 000 milligrammes par jour, pendant toute la saison froide.

    Les agrumes

    Les agrumes sont pleins de vitamines C : effet anti-fatigue, excellente arme face aux affections et vous soigne plus rapidement quand vous êtes malade.

    • Où les acheter ?

    – AU marché, supermarché… favorisez bien entendu des agrumes BIO

    • Comment les consommer ?

    Pressez une orange ou deux chaque matin et dégustez trois kiwis par jour. À faire pendant toute la saison froide.

    Les probiotiques

    Bouclier contre les germes, microbes et autres bactéries qui nous entourent durant cette période hivernale. Nos intestins contiennent de bonnes bactéries qui servent à digérer mais aussi à nous protéger de l’environnement. Les probiotiques «développent la flore intestinale, la rendent plus résistante et moins perméable aux virus.

    • Où l’acheter ?

    -En pharmacie.

    • Comment la consommer ?

    Dès maintenant pour une action préventive, pendant un mois, avec une gélule chaque matin.

    L’échinacée

    L’échinacée est une plante qui boostera votre organisme en stimulant les défenses immunitaires. Votre corps sera armé pour lutter contre les germes et bactéries.

    • Où l’acheter ?

    -En pharmacie ou magasins bio et diététiques.

    • Comment la consommer ?

    En gélule ou comprimé pour les adultes, sirop pour les plus petits. À prendre matin et soir pendant deux à trois semaines.

    L’extrait de pépin de pamplemousse

    L’extrait de pépin de pamplemousse est un antibiotique naturel. Très riche en antioxydants, «il est puissant et efficace aussi bien en prévention qu’en traitement» pour le Rhume, fatigue, maux de ventre, il soutient notre système immunitaire et nous remet d’aplomb.

    • Où en trouver ?

    – En pharmacie ou magasin bio.

    • Comment le consommer ?

    Pendant trois semaines à un mois, 20 gouttes trois fois par jour, diluées dans une boisson ou dans un yaourt. Attention à ne pas mélanger le liquide dans une boisson chaude au risque d’altérer les antioxydants et de diminuer les bénéfices. Demandez toujours conseil auprès d’un spécialiste.

    L’école de naturopathie espère que vous avez bien noter ces précieux conseils pour profiter pleinement de l’hiver !!

    Les bienfaits de consommer local

    Consommer des fruits et légumes de saison pour le bien-être de notre planète

    Légumes et fruits de saison

    Nous vous parlions le mois dernier de notre partenariat avec les Terres de Monaco qui prône pour le « consommer local ». Aussi, ce mois-ci nous voulions consacrer un article sur l’importance de consommer local et de saison.

    Tout d’abord, privilégiez les règles élémentaires de la nature et non l’importation de produits venant des 4 coins du monde. En relançant notre alimentation proche de nos producteurs, on relance de la même façon l’économie locale et on maintient les techniques de production et le savoir faire à la française.

    Pourquoi consommer des fruits et légumes de saison

  • Pour le goût
  • Les fruits et légumes qui arrivent à maturité au soleil développent des saveurs que ceux mûrissant pendant le transport ne peuvent avoir.
    Vous avez tous le souvenir de tomates en hiver ayant le goût de l’eau,non ? Plus les fruits et légumes viennent d’un pays lointain, plus ils sont cueillis trop tôt et n’auront pas de goût.

    Au bon moment pour répondre à nos besoins nutritionnels Les fruits et légumes de saison répondent à nos besoins nutritionnels du moment. Ils aident notre organisme à mieux réagir aux saisons. En hiver, avec le froid et le manque de soleil, le système immunitaire a besoin d’être renforcé par des fruits et légumes riches en nutriments. En été, l’organisme a besoin d’eau et d’aliments moins caloriques !
    Ces besoins correspondent parfaitement aux propriétés des fruits et légumes de saison !

  • Riches en antioxydants
  • Les antioxydants permettent de prévenir l’apparition de certaines maladies et de rester jeune plus longtemps.Les fruits et légumes bio contiennent un peu plus d’antioxydants que les autres.
    Une remarque : la peau est très riche en antioxydants et autres vitamines et fibres, alors conservez-la au maximum.

  • Pour le prix
  • Les fruits et légumes de saison sont moins chers ! Les produits de saison et locaux demandent bien sûr moins de transports et pas de taxe d’importation, ce qui se répercute sur le prix. Économisez en mangeant local !

  • Pour limiter les pesticides
  • Hors saison, un fruit ou un légume viendra soit d’une récolte sous serre, où il a été aspergé de pesticides pour l’aider à pousser et pour compenser le manque de soleil et de nutriments dans le sol ; soit d’un pays lointain où les produits phytosanitaires ne sont pas forcément aussi réglementés qu’en Europe. Manger local c’est souvent limiter les pesticides qui sont mauvais pour la santé et pour l’environnement.

  • Pour l’environnement
  • Les fruits et légumes de saison sont meilleurs pour l’environnement car ils ont besoin de moins de transport (avion, camion, bateau) et sont également moins traités !

  • Pour varier l’alimentation
  • Manger des fruits et légumes de saison permet de varier les plaisirs. Vous évitez de manger la même chose toute l’année, vous variez votre alimentation et vous diversifiez vos recettes !

    En résumé, moins de pesticides, moins de carburant utilisé…

    Que du bon pour l’environnement et pour votre santé !

    Les produits laitiers amis ou ennemis de notre santé

    Quels sont les conséquences sur notre santé de consommer des produits laitiers

    Les produits laitiers amis ou ennemis

    « Consommer trois ou quatre produits laitiers par jour » : telles sont les préconisations diététiques qui sévissent en France aujourd’hui.
    Mais quelle est la raison d’un tel message officiel ? Consommer des produits laitiers pour plus de calcium et renforcer nos os bien sûr. Pourtant, bien que notre consommation de lait ait été multipliée par quatre en cinquante ans, le taux d’ostéoporose ne cesse d’augmenter (+5% par an). Néanmoins, il faut prendre en compte aussi les facteurs tels que l’hygiène de vie, la génétique qui entrent en jeu dans le risque de fracture. Toutefois, une méfiance vis à vis d’une trop grande consommation des produits laitiers s’est mis en place dans nos esprits.

    Les produits laitiers représentent-ils un danger ?

    Le problème des produits laitiers est qu’ils contiennent beaucoup trop de phosphore. Le phosphore est aussi présent dans les œufs, viandes, poissons.
    A ce jour, nous en consommons 4 fois trop.
    Chez l’adulte, il faut donc les consommer avec modération et modérément gras, non sucrés et variés.

    Sont-ils bons pour les os ?

    En théorie oui. Source essentielle de calcium et protéines, deux éléments qui constituent les os.

    Peuvent-ils favoriser certains cancers ou au contraire être protecteurs vis à vis des autres ?

    Il est possible qu’une consommation élevée de produits laitiers puisse avoir un lien avec le cancer de la prostate et ovarien. Inversement, il est possible qu’il ait un effet préventif contre le cancer colorectal. Néanmoins le niveau de preuve reste encore faible pour tirer des conclusions.

    Sont-ils bénéfiques au système digestif ?

    D’un côté, les produits laitiers renferment une enzyme appelée lactase. Le problème de cette enzyme , très présente dans le système digestif chez les enfants en bas âge mais qui a tendance à être moins produite à l’âge adulte pouvant donc provoquer un inconfort digestif (ballonnement, diarrhée..). D’un autre côté, certains produits laitiers sont bénéfiques pour le système digestif, comme les laitages fermentés (yaourts, fromage..). Ces laitages renferment des bactéries dites probiotiques bénéfiques sur le microbiote. Ils favorisent la digestion, réduisent la diarrhée et peuvent soulager le syndrome du colon irritable.

    Le rapport entre calcium et phosphore

    Les différents minéraux de notre corps (calcium, magnésium, potassium, phosphore…) doivent impérativement rester dans les bonnes proportions. Sans cet équilibre nos os, nos dents, le système nerveux et même nos muscles seront mis à mal. Notre organisme étant très bien conçu, nous possédons de nombreux mécanismes qui permettent de réguler et de conserver cet équilibre.

    Que se passe t-il lorsque l’on consomme des produits laitiers ?

    Notre taux de phosphore dans le sang grimpe énormément et une surdose va entraîner une décalcification des os et les rendre plus fragiles! Les produits laitiers sont pour la plupart pasteurisés, processus qui va entraîner une perte de minéraux ce qui va rendre les produits laitiers encore plus toxiques que les produits au lait cru.
    Les produits aux laits de vache contiennent beaucoup plus de phosphore et sont donc plus nocifs que les produits au lait de chèvre et brebis qui sont mieux adaptés à notre organisme.

    Comment avoir le bon apport de calcium sans produits laitiers ?

    Il existe beaucoup de produits qui peuvent compenser les produits laitiers et apporter une meilleure source de calcium.

    On trouve également des sources de calcium et protéines dans d’autres aliments comme :

  • Les fruits (oranges, figues, prunes…)
  • Les fruits secs/oléagineux (amandes, noix diverses, pistaches…)
  • Les légumes (oignons, brocolis, algues, épinards, choux…)
  • Consommez les produits laitiers… oui mais avec modération à l’âge adulte !!

    La prodigieuse huile essentielle Arbre à Thé

    L’huile essentielle d’arbre à thé ou de tea tree aux bienfaits multiples

    L'huile essentielle prodigieuse de l'arbre à thé

    L’huile essentielle de Tea Tree offre beaucoup de bienfaits.

    Cet arbre à épines à la couleur verte et ce peu importe les saisons, présente une écorce en forme de lamelles ou de lanières. Il peut pousser jusqu’à une hauteur de 5 mètres. Ses feuilles étroites et lancéolées disposées en alternance le long de la tige sont vert vif. Le tea tree se couvre de fleurs de couleur blanche, très odorantes, en épis, qui ne sont pas sans rappeler les fleurs du coton. Appartenant à la famille botanique des myrtacées, comme le giroflier ou l’eucalyptus, il apprécie un ensoleillement généreux aussi bien que les terrains humides.

    Les Bienfaits cutanés du Tea Tree

    • Herpès labial : en application cutanée 1 goutte diluée avec une huile végétale, appliquée sur le bouton d’herpès
    • Infections cutanées (bactériennes, virales, fongiques) : furoncle, impétigo, mycose, zona, varicelle, psoriasis, panaris : en application cutanée diluée avec une huile végétale
    • Inflammation des gencives, ulcère buccal, aphte : en application cutanée diluée avec un peu d’eau et faire un bain de bouche, puis recracher. Il est possible aussi de mettre une goutte sur la brosse à dents avant le dentifrice et laver les dents
    • Peaux grasses : en application cutanée diluée avec une crème de jour ou un masque
    • Pieds (fatigués, meurtris, etc.) : en application cutanée en bain de pieds
    • Piqûre d’insecte : en application cutanée diluée avec une huile végétale, ou une trace directement sur la piqûre
    • Radiothérapie : en application cutanée diluée avec une huile végétale, et masser la partie concernée (après la radiothérapie)
    • Troubles cutanés : acné, eczéma suintant, démangeaisons… : en application cutanée diluée avec une huile végétale

    Bienfaits digestifs de l’arbre à thé

    • Infection intestinale (parasitose, mycose) : par voie interne, auquel cas il est impératif de consulter un thérapeute au préalable

    Bienfaits ORL et respiratoires

    • Bronchite et bronchite productive : en olfaction ou en application cutanée diluée avec une huile végétale, masser la colonne vertébrale et la plante des pieds
    • Grippe : en olfaction ou en application cutanée diluée avec une huile végétale, et masser la colonne vertébrale et la plante des pieds ou encore par voie interne, auquel cas il est impératif de consulter un thérapeute au préalable
    • Mal de gorge : en application cutanée diluée avec un peu d’eau, en gargarisme
    • Otite (en préventif) : en application cutanée une goutte derrière chaque oreille (pas à l’intérieur de l’oreille)
    • Rhinopharyngite : en olfaction ou en application cutanée diluée avec une huile végétale, masser la colonne vertébrale et la plante des pieds
    • Sinusite : en inhalation ou en diffusion

    Bienfaits uro-génitaux

    • Infection uro-génitale (cystite, mycose vaginale, herpès génital, prurit, vulvo-vaginite) : en application cutanée diluée avec de l’huile végétale, masser le bas-ventre
    • Leucorrhées (pertes blanches) : par voie interne, auquel cas il est impératif de consulter un thérapeute au préalable

    Bienfaits sur le plan psycho-émotionnel

    • Angoisse et anxiété : en olfaction, en inhalation ou en diffusion
    • Déprime latente : en olfaction, en inhalation ou en diffusion
    • Fatigue physique et psychique : en olfaction, en inhalation ou en diffusion
    • Nervosité et agitation intérieure : en olfaction, en inhalation ou en diffusion
    • Stress : en olfaction, en inhalation ou en diffusion ou encore en application cutanée en bain (5 gouttes mélangées au savon)

    A savoir : L’huile essentielle d’arbre à thé (ou tea tree) bénéficie d’une excellente tolérance cutanée, même si elle peut assécher votre peau. Elle peut être utilisée chez la femme enceinte de plus de 5 mois et chez l’enfant de plus de 3 ans, en la diluant dans une huile végétale.

    Les Bienfaits de ces légumes d’automne

    Zoom sur la Citrouille et le Potiron

    Les bienfaits des légumes de l'automne : citrouille et potiron

    La citrouille et le potiron appartiennent à la famille des courges. Ce sont des fruits, même si on les cuisine surtout comme des légumes. La citrouille se présente sous une forme ronde et de couleur orangée. Quant au potiron, selon la variété, il a une forme plus ou moins aplati et sa couleur va du orange au vert foncé.

    Principes actifs et propriétés

    Plusieurs études ont démontré qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques, en jouant un effet protecteur grâce à la présence d’antioxydants.

    Quels sont les composés de ces deux légumes?

  • Bêta-carotène
  • La citrouille est une excellente source de bêta-carotène. En plus d’être une source de vitamine A pour l’organisme, il a effet antioxydant et pourrait améliorer certaines fonctions du système immunitaire.

  • Lutéine et zéaxanthine
  • La citrouille en contient une bonne quantité. Ils vont protéger la rétine et les maladies de l’oeil comme la cataracte mais aussi contribuer à prévenir certains cancers, notamment le cancer du sein et le cancer du poumon, et les maladies cardiovasculaires.

  • Autres caroténoïdes
  • La citrouille contient aussi des quantités non négligeables de bêta-cryptoxanthine. Ces composés contreraient la prolifération de certaines cellules cancéreuses.

  • Glycémie
  • La prise d’extraits de citrouille (sous forme de poudre ou de jus) pourrait être un facteur protecteur contre l’hyperglycémie.

    Quels sont les nutriments les plus importants dans la citrouille et le potiron

  • La Vitamine A
  • Elle aide à la croissance des os, des dents, à la santé d’une belle peau et protège notre vision et protège des infections.

  • Phosphore
  • Essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os, des dents et il participe aussi à la croissance et à la régénérescence des tissus.

  • Magnésium
  • Participe au développement osseux, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire.

  • Potassium
  • Équilibre le pH du sang et stimule la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, favorisant ainsi la digestion.

  • Fer
  • Essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang.

  • Zinc
  • Participe aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du fœtus.

  • Manganèse
  • Participe à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

  • Cuivre
  • Nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme.

  • Vitamine B2
  • Contribue à la croissance, à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

  • Acide pantothénique et Vitamine B5
  • Ces derniers nous permettent d’utiliser de façon adéquate l’énergie tirée des aliments que nous consommons.

  • Vitamine C
  • Contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

  • Vitamine E
  • Antioxydant majeur, elle protège la membrane qui entoure les cellules du système immunitaire.

    Vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas conviez la citrouille et le potiron à vos menus!